Marché: le pétrole devrait commencer à se stabiliser (NN IP)

le
0

(CercleFinance.com) - Les cours du pétrole devraient se stabiliser au cours des deux mois qui viennent sous l'effet de l'ajustement progressif de la production et de la demande, estime le directeur de la stratégie de NN Investment Partners.

'On commence à s'approcher d'un plancher', a indiqué jeudi lors d'un point avec la presse Valentijn van Nieuwenhuijzen, le responsable de la gestion diversifiée de la filiale de NN Group.

Le stratège a notamment fait référence au début de stabilisation de certains indicateurs industriels en Chine, pays fortement consommateur de pétrole.

'Attention, car une fois que le rebond s'opérera, il faudra savoir se positionner en vue de ce qui s'annonce comme l'un des meilleurs coups à jouer cette année', prévient l'analyste.

D'après lui, un baril entre 40 et 60 dollars permettrait de créer un environnement relativement stable en apaisant notamment les craintes de déflation.

Le stratège a néanmoins répété que la faiblesse du pétrole constituait un élément favorable pour la consommation en Europe et l'activité économique en zone euro en général.

'C'est un moteur très important souvent sous-estimé par les commentateurs', a-t-il déclaré au cours de la réunion.

Après un début d'année calamiteux sur les marchés, le 'pire en plus d'un siècle', NN IP recommence à légèrement surpondérer les actions et affiche désormais une opinion 'neutre' sur les matières premières.

Autre facteur de risque identifié par Valentijn van Nieuwenhuijzen, la montée des partis populistes sur le Vieux Continent qui pourrait bien poser un problème pour la reprise économique selon lui.

Le professionnel estime ainsi que la menace d'un 'Brexit' n'a pas encore été bien intégrée dans les cours des actions britanniques, qui ont en revanche bien incorporé l'impact du ralentissement des pays émergents et le coup de frein sur les matières premières.

'Un Brexit affecterait forcément la livre sterling et serait favorable aux exportateurs britanniques, mais pénaliserait les acteurs domestiques', juge Valentijn van Nieuwenhuijze, qui attribue une probabilité de 50% au scénario d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

Concernant la probabilité d'une élection de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine, le stratège de NN IP a estimé qu'il s'agissait d'un 'risque sérieux' auquel les marchés ne manqueraient pas de réagir de manière négative.

'Mais les individus ont tendance à exagérer les probabilités de réalisation d'un risque une fois qu'il est donné. C'est la possibilité d'un 'black swan' qui est souvent sous-estimée', a-t-il conclu.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant