Marché: le dollar pénalisé par Janet Yellen.

le
0

(CercleFinance.com) - Affaiblie sur le marché des changes par la dernière intervention de la présidente de la Fed, la devise américaine restait mal orientée ce midi. Pour l'heure la monnaie unique européenne prend 0,32% face à elle, à 1,1313 dollar l'euro.

La principale devise du Vieux Continent prend aussi plus de 1% contre le sterling à 0,7840, perd 1,4% contre le yen à 126,23 et reste neutre contre le franc suisse.

Le principal événement d'une maigre journée statistique a été constitué, hier, par l'intervention de Janet Yellen devant la chambre basse du Congrès américain. La présidente de la Fed a en effet présenté son rapport semestriel sur la politique monétaire dont elle donnera lecture, tout à l'heure, devant le Sénat, la chambre haute.

Qu'a-t-elle dit en substance ? Chez Société Générale, les cambistes estiment que ce discours 'a certes été aussi équilibré que possible, mais il n'a pas suffit à doper les marchés d'actions (du moins par pour l'instant), ni à empêcher le rendement de l'emprunt d'Etat fédéral à dix ans de continuer à baisser' (à 1,62% à cette heure), soulignent les spécialistes.

Si Mme Yellen a pris en compte des indicateurs économiques américains un peu moins favorables et la dégradation de la conjoncture mondiale, elle a aussi déclaré qu'il serait étonnant que la Fed soit conduite à réduire des taux d'intérêt qu'elle vient juste de remonter.

Bref, les opérateurs qui attendaient une Fed plus 'colombe' en sont pour leurs frais. 'La présidente de la Fed a pris un risque en tenant un discours opposé aux craintes actuelles des investisseurs. Elle n'a pas validé les discours les plus pessimistes et elle n'a, par conséquent, pas adopté un ton plus accommodant', commente d'ailleurs Aurel BGC.

En clair, la normalisation de la politique monétaire de la Fed est toujours de mise, même si son rythme pourrait, en raison des derniers indicateurs, être moins rapide qu'il ne l'était anticipé en fin d'année dernière.

Outre la seconde intervention de Janet Yellen devant le Congrès, aux Etats-Unis, on guettera cet après-midi les inscriptions hebdomadaires au chômage.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant