Marché: la confiance domine avant l'emploi américain.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'image du DAX de Francfort (+0,2%) et du FTSE de Londres (+0,6%), les indices actions européens avancent à l'approche de la parution d'un rapport mensuel sur l'emploi américain particulièrement attendu.

'Les récentes déclarations des banquiers centraux américains ont redonné de l'importance aux statistiques économiques, et plus particulièrement à celles sur le marché du travail', souligne Aurel BGC.

Le rapport sur l'emploi - qui sera publié à 14h30 - s'annonce donc déterminant pour la hausse de taux que pourrait décider la Fed d'ici à la fin de l'année. Les économistes anticipent en moyenne 170.000 créations de postes non agricoles.

'L'attention devrait se porter autant sur les revenus moyens que sur le nombre d'emplois, et à moins que nous voyons quelque chose de particulièrement robuste à ce niveau, un moratoire sur les taux au moins jusqu'en décembre pourrait devenir inévitable', juge Trustnet Direct.

En marge du rapport sur l'emploi, les opérateurs prendront connaissance cet après-midi des chiffres de la balance commerciale, puis des commandes à l'industrie américaine pour juillet.

De ce côté de l'Atlantique, les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,1% tant dans la zone euro que dans l'Union européenne, au mois de juillet par rapport à juin.

Le CAC40 parisien progresse de 0,7%, emmené par la chaine hôtelière Accor (+3,5%) qui profite d'un relèvement de recommandation chez Barclays Capital de 'pondération en ligne' à 'surperformance'.

L'AEX d'Amsterdam avance de 0,6%, malgré un plongeon de 11,8% de SBM Offshore après le rejet par la justice brésilienne d'un accord qui devait mettre un terme à une enquête pour corruption contre la société parapétrolière.

Le Bel20 de Bruxelles prend 0,8%, entrainé par le métallurgiste Bekaert (+4,3%), devant le laboratoire pharmaceutique UCB et le distributeur Ahold Delhaize (+1,7% chacun).

Le PSI de Lisbonne ne grappille que 0,2%, grevé notamment par le groupe de services postaux CTT (-3,4%) alors que l'électricien EDP-Energias (+1%) tient le haut du pavé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant