Marché: la Bourse de Paris peine à rebondir.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris tente de se stabiliser ce mardi, au lendemain d'un nouveau décrochage.

Vers 10h30, l'indécision prévaut néanmoins, avec un CAC 40 qui évolue de part et d'autre de la ligne de flottaison depuis l'ouverture et qui s'effrite de 0,1% à 4.062 points.

'La journée d'hier a été vécu comme un véritable traumatisme pour les acheteurs et beaucoup d'investisseurs semblent avoir jeté l'éponge', commente ce matin Chris Weston, stratège de marché chez IG.

Les analystes techniques font valoir que le support psychologique des 4.000 points est désormais en vue, ce qui pourrait préfigurer un nouveau 'sell-off' en direction des 3.920 points, plancher de la mi-décembre 2014, voire des 3.800 points.

En Asie, la Bourse de Tokyo a de surcroît dévissé de 5,4% ce mardi et la prudence devrait rester de mise jusqu'à demain et l'audition semestrielle de Janet Yellen devant les parlementaires américains.

Celle-ci sera très suivie alors que la Fed a amorcé une première normalisation de sa politique monétaire en décembre. Décevants, les derniers chiffres mensuels de l'emploi devraient toutefois amener l'institution à temporiser ces prochaines semaines, considérant aussi le ralentissement chinois et la forte volatilité des marchés actions.

Concernant les indicateurs, les intervenants prendront connaissance en milieu d'après-midi des stocks des grossistes américains au titre de décembre. En Allemagne, la production industrielle a reculé de 1,2% ce même mois en rythme séquentiel, après une baisse de 0,1% en novembre (chiffre révisé de -0,3%).

Du côté des valeurs, le titre Sanofi (-0,3%) est pratiquement stable après l'annonce d'un chiffre d'affaires de 9,278 milliards d'euros au quatrième trimestre, soit une hausse de 2,3 % à taux de change 2015. Le chiffre d'affaires de l'activité pharmaceutique a cependant reculé de 4,7% sur la période à 7,277 milliards.

Les biotechs sont par ailleurs toujours à la peine, comme en témoignent les replis prononcés de DBV Technologies (-3,5%) et de Genfit (-5,3%), une nouvelle fois lanterne rouge du SBF 120.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant