Marché: l'Ifo et la politique US comme grandes attractions.

le
0

(CercleFinance.com) - Après avoir progressé de 3,6% la semaine passée, la Bourse de Paris devrait tenter de repartir de l'avant cette semaine et de rallier une bonne fois pour toutes le seuil des 4500 points.

Dans l'immédiat, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison octobre - recule de 29,5 points à 4448 points, prémisse d'un début de séance plutôt prudent.

Les analystes techniques estiment malgré tout que le marché parisien est en mesure d'aller chercher les 4530 points avant de se frotter à sa principale résistance des 4560 points (zénith estival) puis à son zénith du 20 avril dernier, à 4591 points.

Cette première séance de la semaine s'annonce calme en l'absence de résultats d'entreprises et d'indicateurs majeurs, même si les investisseurs surveilleront avec attention l'Ifo qui sera publié en fin de matinée.

L'indice allemand du climat des affaires devrait ressortir en hausse autour de 107,3 au mois de septembre, contre 106,2 le mois dernier.

D'autres statistiques seront dévoilées au fil de la semaine, dont la confiance des consommateurs du Conference Board demain et les dépenses des ménages américains vendredi.

Mais c'est surtout l'élection présidentielle américaine qui va monopoliser l'intérêt des investisseurs, avec la diffusion ce soir sur NBC du premier débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump.

'La poursuite de la remontée de Trump dans les sondages pourrait générer de la volatilité sur les marchés d'actions', préviennent les stratèges de Credit Suisse.

'Le VIX (l'indice qui fait office de 'baromètre de la peur' à Wall Street, NDLR) pourrait culminer si sa bonne dynamique se confirme', s'inquiète le bureau d'études.

Le pétrole sera également sous les feux de la rampe dans les jours qui viennent, alors que s'ouvre à Alger une réunion informelle des producteurs de pétrole censée déboucher sur un gel de la production.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant