Marché: l'eurozone résiste bien (Convictions AM).

le
0

(CercleFinance.com) - La situation tend à se maintenir dans la zone euro, avec notamment un indicateur avancé composite qui se stabilise et même un redémarrage de l'investissement, a observé Convictions AM à l'occasion de son dernier 'Point macro & Convictions'.

La BCE a par ailleurs sorti l'artillerie lourde le 10 mars dernier (abaissement du taux d'intérêt de la facilité de dépôt de 10 points de base, à -0,4%, de celui des opérations principales de refinancement de 5 points de base à 0% et de celui de la facilité de prêt marginal de 5 points de base à 0,25% ; hausse du montant mensuel de ses rachats d'actifs à 80 milliards d'euros, contre 60 milliards précédemment). Ses nouvelles dispositions ont - avec un petit temps de retard - rassuré les marchés actions et Mario Draghi a pris le risque de s'attirer les foudres d'une Allemagne réticente en matière de renforcement de la politique monétaire accommodante.

Une Allemagne qui, pour autant, devrait tirer la croissance de la région cette année, estime Convictions AM, qui met en avant les progressions parallèles des revenus réels et des ventes aux détails, ainsi que l'investissement résidentiel et le prêt immobilier, en sus de taux bas qui servent son économie.

Au bout du compte, force est d'admettre que la BCE fait son maximum pour soutenir l'économie, 'mais il faut maintenant que les autres acteurs tiennent leur engagement', souligne le gérant, à qui il n'a pas échappé que si la reprise se poursuit, le rythme de celle-ci demeure tout de même relativement modeste.

Attention enfin au réferendum en Grande-Bretagne, qui pourrait déboucher sur un 'Brexit' et sera quoi qu'il en soit source de volatilité, tandis que la Grèce restera un sujet à suivre avec la nécessaire restructuration de sa dette.

(G.D.)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant