Marché: l'euro toujours sous pression face au dollar.

le
0

(CercleFinance.com) - Après un mois de juillet difficile dans le sillage du vote du Brexit, et la cassure des 1,10 dollar, l'euro s'était repris et, en septembre, il avait évolué aux environs immédiats des 1,12 dollar. Alors qu'une nouvelle tension des taux de la Fed pourrait intervenir dans deux mois, la monnaie unique européenne repart en baisse et “teste” de nouveau les 1,10 dollar. Ce midi, elle se tasse de 0,30% à 1,1022 dollar, non sans avoir atteint en matinée les 1,1004.

Par ailleurs, la principale devise du Vieux continent perd 0,21% à 0,9006 livre, reste inchangée face au franc suisse et prend 0,37% à 115,02 yens.

“Le dollar a bénéficié, ces derniers jours, des anticipations de hausse des taux directeurs de la banque centrale américaine. Mais la perspective d'un environnement international plus difficile pourrait ralentir le 'rythme' de normalisation de la politique monétaire du Fed. Dans les minutes de la dernière réunion du FOMC (le comité de politique monétaire de la Fed, ndlr), il est indiqué que ses membres considéraient alors que les principales incertitudes économiques, et risques de déception sur la croissance, provenaient de l'extérieur”, soulignent ce matin des analystes parisiens.

D'ailleurs, la probabilité implicite de voir la Fed relever ses taux lors de la réunion des 13 et 14 décembre, qui hier frôlait les 70%, est revenue à 65,1%, à en juger par l'indicateur FedWatch calculé par le CME. Mais le taux reste cependant largement supérieur à 50%.

Le rendement de l'obligation d'Etat américaine à dix ans dépasse toujours les 1,77%, alors qu'il était inférieur à 1,60% à la fin du mois de septembre.

Tout à l'heure aux Etats-Unis, les cambistes guetteront la publication des prix à la production et les ventes de détail pour septembre, puis des stocks des entreprises pour août et l'indice de confiance du Michigan (en estimation préliminaire).

'Les ventes au détail devront rassurer sur la solidité de la consommation des ménages américains', estime Aurel BGC, précisant que le consensus attend un rebond de 0,6% le mois dernier après un repli de 0,3% en août.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant