Marché: l'euro se tasse dans de faibles volumes.

le
0

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des changes, où la faiblesse de l'activité en vue des fêtes de Noël n'est pas un vain mot, s'inscrivait en légère baisse contre le sterling (- 0,61% à 0,7341), le yen (- 0,32% à 132,1) et le dollar (- 0,25% à 1,0923), une quasi-neutralité étant de mise face au franc suisse (- 0,08% à 1,0809).

La monnaie unique européenne peut être desservie par certains des indicateurs de la matinée. Du côté statistique, on a appris ce matin, en France, qu'en novembre 2015, les dépenses de consommation des ménages en biens avaient diminué de 1,1% en volume, soit leur plus forte contraction depuis janvier 2014, après un léger recul en octobre (-0,2%). Cette nouvelle baisse provient principalement de la chute de la consommation d'énergie (-5,6%) et du net recul des dépenses d'habillement (- 4,7%).

Certains intervenants mettent en avant les conséquences des attentats qui ont endeuillé Paris le 13 novembre, d'autres la douceur des conditions climatiques qui ont pesé sur les ventes de vêtements chauds.

Par ailleurs, toujours dans l'Hexagone, le PIB de la France a bien augmenté de 0,3% au troisième trimestre, après une stabilité au deuxième, a confirmé l'Insee. Principaux contributeurs positifs : la demande intérieure et les variations de stocks des entreprises.

“L'avant-dernière séance de la semaine boursière sera sans aucun doute placée sous le signe de la volatilité”, indique XTB France ce matin.

Le point sur les statistiques attendues cet après-midi des Etats-Unis par les cambistes : les revenus et les dépenses des ménages au titre du mois écoulé seront connus en début d'après-midi, en même temps que les commandes de biens durables pour ce même mois.

Par la suite, on guettera l'estimation définitive de l'indice de confiance des consommateurs calculé par l'université du Michigan pour le mois en cours, et enfin les ventes de logements neufs en novembre.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant