Marché: l'attentisme domine avec le Black Friday.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent pour l'essentiel à proximité de leurs équilibres, la séance écourtée à Wall Street cet après-midi incitant les opérateurs à l'attentisme avant les échéances politiques incertaines de la fin de la semaine prochaine.

Zurich s'adjuge 1%, mais Milan, Bruxelles et Paris ne grappillent que 0,1%, Amsterdam, Londres et Francfort marquent le pas, Madrid cède 0,1% et Lisbonne 0,4%. Pour mémoire, les marchés américains étaient clos la veille pour cause de Thanksgiving.

'C'est le Black Friday, synonyme des offres promotionnelles en faveur des premiers achats pour les fêtes de fin d'année entrainant un délaissement des marchés actions', rappelle un gérant de Barclays Bourse.

Il estime donc que la fermeture partielle de marchés américains, au lendemain de Thanksgiving, n'incite pas les investisseurs à prendre des initiatives pour cette fin de semaine, d'autant que décembre s'annonce chargé en événements politiques.

Pour rappel, les électeurs italiens et autrichiens se rendront aux urnes le 4 décembre prochain : les premiers pour se prononcer sur la réforme constitutionnelle de Mateo Renzi et les seconds pour élire leur nouveau Président de la République.

Seule donnée majeure de la séance en Europe, le PIB du Royaume Uni a augmenté de 0,5% en volume au troisième trimestre 2016 par rapport au trimestre précédent, d'après l'ONS qui confirme donc en deuxième lecture son estimation préliminaire.

Sur le plan des valeurs, Actelion grimpe de presque 14% à Zurich alors que le géant médical américain Johnson & Johnson aurait approché la société de biotechnologies helvétique en vue d'un rachat, d'après des sources de presse.

A la Bourse de Paris, le groupe de spiritueux Rémy Cointreau (+2,6%) et l'équipementier de transport Alstom (+1,3%) figurent dans le haut du SBF120, à la faveur de notes favorables émises respectivement par Bryan Garnier et UBS.

Carlsberg progresse de 1% sur l'OMX, le brasseur danois profitant d'un relèvement de recommandation de 'vente' à 'neutre' chez Bryan Garnier, dans une note sectorielle où est abordée la privatisation de brasseries au Vietnam.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant