Marché: hésite sur la conduite à tenir.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens gravitent autour de leurs équilibres, à l'instar du DAX de Francfort qui grappille 0,1%, les investisseurs hésitant sur la conduite à tenir alors que le baril de brut WTI semble se stabiliser autour de 40 dollars.

'Une fois de plus les cours du pétrole apparaissent comme un déterminant-clé de la tendance', constate Tony Cross, chez Trustnet Direct, qui pointe une possible volatilité des prix demain avec l'expiration des contrats d'options sur le pétrole.

En attendant la parution des stocks hebdomadaires de pétrole, les opérateurs ont pris connaissance d'un rebond de 5,1% des ventes de logements anciens aux Etats-Unis le mois dernier, à un niveau légèrement supérieur aux attentes.

Au Royaume Uni, 732.100 inscrits aux allocations chômage ont été recensés en mars, un nombre en hausse d'un mois sur l'autre (+6.700) pour la première fois depuis août 2015.

Réagissant à ces chiffres, Natixis déclare ne pas attendre la première hausse de taux directeur de 25 points de base par la Banque d'Angleterre avant février 2017, considérant que 'les incertitudes sur le Brexit minent l'expansion de l'économie britannique'.

A Londres où le FTSE perd 0,4%, l'opérateur télécoms BT Group perd 2,6% sous le poids d'une dégradation de recommandation chez Jefferies de 'achat' à 'conserver', alors que le fabricant de puces ARM Holdings prend 1% dans le sillage de ses trimestriels.

A Paris où le CAC40 stagne, Accor (+3,7%) tient le haut du pavé au lendemain de la présentation par la chaine hôtelière d'un chiffre d'affaires de premier trimestre 'légèrement sous les attentes en publié, mais bien meilleur en organique' selon Oddo.

L'AEX d'Amsterdam cède 0,4%, pénalisé par les publications du brasseur Heineken (-0,5%) et de l'équipementier pour l'industrie des semi-conducteurs ASML (-3%), alors que le stockeur de produits pétroliers Vopak bondit de 7% grâce à ses résultats.

Le Bel20 de Bruxelles recule de 0,2%, grevé notamment par le distributeur alimentaire Delhaize (-1,7%), le conglomérat Ackermans (-1,6%) et le laboratoire Galapagos (-1,3%).

Le PSI de Lisbonne progresse par contre de 1%, grâce à des contributions positives de la banque BCP (+7,1%) ou encore de l'électricien EDP Energias (+1,5%).

A Zurich où le SMI se stabilise, l'équipementier énergique ABB se distingue avec un gain de 3,4% après un recul bien moins fort que prévu de son bénéfice net trimestriel, tandis que l'agrochimiste Syngenta (+0,2%) résiste malgré le repli de ses ventes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant