Marche (H) : Diniz " voulai(t) chercher une solution pour en finir "

le
0
Marche (H) : Diniz " voulai(t) chercher une solution pour en finir "
Marche (H) : Diniz " voulai(t) chercher une solution pour en finir "
Dans un entretien publié lundi dans L'Equipe, Yohann Diniz (36 ans), triple champion d'Europe et recordman du monde du 50km marche depuis l'été dernier à Zurich, avoue que des idées noires lui ont traversé la tête avant son triomphe suisse.

Tourmenté et marqué par une carrière faite de hauts (champion d'Europe en 2006 et 2010, vice-champion du monde en 2007) et de bas (abandon aux JO de Pékin 2008 et 12eme puis disqualifié aux JO de Londres 2012), Yohann Diniz (36 ans) est revenu en pleine lumière l'été dernier à Zurich en remportant un troisième sacre continental, record du monde du 50km à la clé (3h32'33''). Pourtant, il y a un an, le marcheur français a traversé une grave dépression. Au point d'avoir des idées noires...

« C'est arrivé en octobre 2013 et j'ignore pourquoi, explique Diniz dans un entretien publié par le quotidien L'Equipe lundi. L'accumulation des échecs, de l'entraînement en solitaire pendant onze mois, le changement d'entraîneur... Je suis parti en live, je n'étais plus capable d'affronter le monde extérieur. J'avais une façade, j'étais détendu et en rentrant chez moi, c'était pétage de plomb. J'étais dans le lit et je n'avais plus envie de me lever. Je voulais chercher une solution pour en finir, je ne savais pas comment faire. Je ne sais pas pourquoi j'ai eu cette pensée. J'étais à la limite. » Une confession touchante et respectable de la part d'un athlète attachant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant