Marché: grisaille persistante sur fond d'inquiétudes macros.

le
0

(CercleFinance.com) - Si les cours du pétrole relèvent un peu la tête, avec un baril de brut léger qui se traite à préset autour de 38,1 dollars (+0,6%), l'environnement macroéconomique actuel paraît intérêt les investisseurs.

'Avec la perspective d'un nouveau ralentissement de l'économie mondiale, on peut s'attendre à de nouvelles glissades', a averti un opérateur.

Pour l'heure, et alors que l'euro se redresse lui aussi pour s'échanger autour de 1,094 contre le dollar (+0,4%), le biais baissier persiste sur les places européennes.

Le Footsie 100 cède ainsi 0,2%, tandis que le CAC 40 et le Dax se replient tous deux de 0,7% et qu'à Zürich le SMI abandonne 0,8%. Le Footsie MIB (Milan) et l'Ibex 35 (Madrid) reculent pour leur part de respectivement 0,6 et 0,8% environ.

A Bruxelles, le BEL 20 (-0,8%) ne surnage pas, tiré vers le bas par Delhaize (-1,6%) et le laboratoire pharmaceutique UCB (-1,8%).

La rechute d'Altice (-5,4%) combinée à un nouveau décrochage d'ArcelorMittal (-3,9%) a de son côté un impact certain sur l'AEX (Amsterdam), qui lâche 0,5%.

Enfin, à Lisbonne, le PSI 20 limite les dégâts et s'effrite d'un peu moins de 0,2%.

Seul indicateur notable du jour dans la zone euro, l'excédent de la balance commerciale de l'Allemagne s'est tassé à 22,5 milliards d'euros en octobre, contre 22,8 milliards d'euros le mois précédent, a rapporté ce matin l'Office fédéral des statistiques.

Les stocks des grossistes américains pour ce même mois seront quant à eux connus en milieu d'après-midi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant