Marché: Goldman Sachs mesuré sur les actions européennes.

le
3

(CercleFinance.com) - Le processus de revalorisation des marchés d'actions européens s'est désormais achevé et leur valorisation d'aujourd'hui apparaît pleine, d'après les stratèges de Goldman Sachs.

'Nous estimons que les valorisations sont dorénavant tendues et que les marchés européens se traitent actuellement sur un PER à 12 mois de 16,8x hors financières, un niveau équivalent à celui des Etats-Unis (17,4x) et nous n'attendons plus aucune expansion des multiples de valorisation à ce stade', écrivent-ils dans une note.

Pour 2016, Goldman Sachs dit s'attendre à une trajectoire boursière 'lourde et atone' (fat and flat), c'est-à-dire comprise dans un intervalle important mais faible en termes de rendement absolu.

Pour la fin 2016, le bureau d'études envisage ainsi un indice paneuropéen Euro STOXX 50 à 3650 points, contre 3343 points à l'heure actuelle, soit une hausse inférieure 1%.

Goldman Sachs prédit ensuite un Euro STOXX 50 à 3900 points à la fin 2017 puis à 4100 points fin 2018.

Ses secteurs de prédilection restent ceux des médias, de l'assurance, des télécoms, de la technologie, du tourisme, de la santé et des banques.

Les secteurs qu'il sous-pondère sont ceux des matières premières, de l'agroalimentaire, du tabac, de l'industrie et de la chimie.

Parmi la trentaine de valeurs européennes qu'il recommande, on trouve une petite poignée de valeurs françaises, à savoir Orange, Safran, Total et Vivendi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aven007 il y a 12 mois

    Euro STOXX 50 à 3650 points, contre 3343 points à l'heure actuelle, soit une hausse inférieure 1%.Trop fort CF, on doit pas avoir la m^me calculette.

  • gvigner3 il y a 12 mois

    GS ne faisait-elle pas partie des banques qui ont mis en 2007 le monde par terre?

  • M4709037 il y a 12 mois

    GS ne prévoyait-il pas le pétrole à 200 dollars il y a qq années, l'euro à la parité il y a qq semaines avant la piteuse prestation de Draghi la semaine passée, etc. et voilà qu'il récidive dans d'autres pronostics.