Marché: gains accentués avec la remontée du pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens accentuent leurs gains cet après-midi, les opérateurs se montrant rassurés par un redressement des cours du pétrole ces dernières heures.

'La grande nouvelle de la nuit a été le décrochage brutal de 3% du baril WTI', notait ce matin Angus Nicholson, analyste marché chez IG, ajoutant que 'beaucoup s'inquiètent de la volonté manifeste des vendeurs de ramener le baril autour du seuil des 35 dollars'.

Dans ce contexte, le retour du cours du baril WTI à plus de 42 dollars cet après-midi permet aux valeurs pétrolières d'atténuer leur baisse, comme Shell qui ne cède plus que 1,4%, ce qui contribue à stabiliser le FTSE de Londres.

Le DAX de Francfort avance de 0,4%, avec les accueils favorables aux résultats de Henkel (+5,7%), RWE (+3,2%) et ThyssenKrupp (+1,2%), mais pas de Deutsche Telekom (-0,1%).

A Paris où le CAC40 grimpe de 0,7%, le fabricant de tubes sans soudures Vallourec repart à la baisse de 1,3%, suite à des commentaires prudents émanant de Credit Suisse.

L'AEX d'Amsterdam grignote 0,2%, alors que le géant des biens de consommation Unilever s'adjuge 1,3% sur fond d'acquisition finalisée de Dollar Shave Club, tandis que l'assureur Ageon cède 0,2% sur des trimestriels décevants.

Le Bel20 de Bruxelles prend 1%, emmené par un bond de 5,8% de la banque KBC qui a dévoilé un bénéfice de deuxième trimestre meilleur que prévu et annoncé l'introduction d'un dividende intérimaire.

L'indice PSI de Lisbonne grappille enfin 0,4%, malgré un tassement de 0,2% de Galp Energia, à l'image des autres acteurs européens du secteur pétrolier et gazier.

Le SMI de Zurich progresse de 0,8%, tiré en particulier par les assureurs Zurich Insurance (+4,4%) et Swiss Life (+2,6%) à la suite de leur publications semestrielles.

Dans l'actualité macroéconomique aux Etats-Unis, on notera que les inscriptions aux allocations chômage se sont tassées de 1.000 à 266.000, et que les prix à l'importation ont augmenté de 0,1% alors que le consensus les attendait en repli de 0,4%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant