Marché: gains accentués après le rapport du DoL.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'image du DAX de Francfort (+0,9%) et du FTSE de Londres (+1,6%), les indices actions européens accentuent leur progression cet après-midi, soutenus par un rapport du Département du Travail (DoL) qui éloigne le spectre d'une hausse de taux par la Fed.

'Les récentes déclarations des banquiers centraux américains ont redonné de l'importance aux statistiques économiques, et plus particulièrement à celles sur le marché du travail', soulignait ce matin Aurel BGC.

Or, l'économie américaine n'a créé que 151.000 emplois non agricoles le mois dernier, là où les économistes en anticipaient en moyenne 170.000, et le taux de chômage est resté inchangé comme prévu d'un mois sur l'autre, à 4,9%.

Cette publication dans l'ensemble inférieure aux attentes devrait donc plaider en faveur d'un statu quo de la Fed sur ses taux lors de sa réunion de septembre, et donne aux investisseurs un peu de répit en vue d'un hypothétique resserrement monétaire en fin d'année.

'Un autre argument en faveur de l'attentisme réside dans l'absence de signe que l'inflation devient hors de contrôle', pointe l'équipe de recherche économique de Commerzbank, qui continue de tabler sur une prochaine hausse de taux en décembre.

Toujours aux Etats-Unis, le déficit commercial a notablement diminué en juillet, à 39,5 milliards de dollars, tandis que les commandes à l'industrie ont rebondi de 1,9%.

De ce côté de l'Atlantique, les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,1% tant dans la zone euro que dans l'Union européenne, au mois de juillet par rapport à juin.

Le CAC40 parisien progresse de 1,8%, emmené entre autres par la chaine hôtelière Accor (+3,2%) qui profite d'un relèvement de recommandation chez Barclays Capital de 'pondération en ligne' à 'surperformance'.

L'AEX d'Amsterdam avance de 1,7%, malgré un plongeon de 12% de SBM Offshore après le rejet par la justice brésilienne d'un accord qui devait mettre un terme à une enquête pour corruption contre la société parapétrolière.

Le Bel20 de Bruxelles prend aussi 1,7%, entrainé par le métallurgiste Bekaert (+5,6%), devant le laboratoire pharmaceutique UCB (+2,5%) et le distributeur Ahold Delhaize (+2%).

Le PSI de Lisbonne progresse de 0,7%, malgré le repli essuyé par le groupe de services postaux CTT (-3,5%) et alors que la banque BCP (+1,7%) tient le haut du pavé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant