Marché: fin de semaine sur de nouveaux records à New York.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices US n'ont pas terminé la séance de vendredi au plus haut mais les 3 principaux indices ont tous inscrit des records absolus en séance ainsi qu'en clôture.

Le Dow Jones a pris 0,48% à 20.270, le S&P500 +0,36% à 2.316 et le Nasdaq +0,33% à 5.734, après avoir culminé à respectivement 20.298, 2.318 et 5.743.

Les indices US gagnent en moyenne +1% sur la semaine écoulée (+1,25% pour le Nasdaq).

De son côté, le 'VIX' affiche un niveau de complaisance toujours plus historique à 10,55 en séance (-3%... au plus bas depuis fin 2007 et 1993)

Les taux longs US se sont retendus de +3Pts à 2,41% alors que les prix à l'importation ont progressé de +0,4% aux Etats-Unis en janvier (après -0,5% en décembre) tandis que les prix à l'export affichent +0,1%.

L'indice de confiance des consommateurs du Michigan en février a reculé de -3Pts ce mois-ci à 95,7 points en estimation préliminaire, alors que les économistes anticipaient un score de 98 (après 98,5 en décembre).

Wall Street n'a pas eu l'opportunité de réagir à l'annonce de la démission de Daniel Tarullo (effective le 5 avril prochain), nommé en 2009 par Barack Obama pour refondre la réglementation financière aux États-Unis.

Donald Trump va certainement nommer à sa place un partisan de la dérégulation et de la neutralité de la FED, laquelle a été brutalement rappelée l'ordre il y a une semaine par le sénateur Patrick Henry, un proche du Président: Janet Yellen et ses collègues sont accusés de trop se mêler de la régulation bancaire à l'échelle mondiale.

Parmi les valeurs les plus en vue vendredi, on remarquait Caterpillar avec +2,5% alors que Donald Trump martèle que la construction d'un mur Mexique/USA d'un coût estimé autour de 20Mds$ sur 4 ans va être démarrée très prochainement.

Boeing arrivait en 2ème position avec +1,2% et DuPont en 3ème avec +1,15%.

Au sein du Nasdaq, quelques écarts hors norme ont dopé l'indice : Activision Blizzard s'envolait de +18,9% (également plus forte hausse du 'S&P' grâce à un chiffre d'affaires supérieur aux attentes.

Mais que dire de Sears, au plus mal jeudi avec un plancher historique de 5,50$ (après 50% de baisse depuis le 5 janvier) qui a explosé de +25,6% grâce à des ventes plus fournies que prévu.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant