Marché: fin de séance fébrile.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se montrent fébriles en fin d'après-midi, avant la publication ce soir du compte-rendu de la dernière réunion de la Fed aux Etats-Unis.

'Cette publication des minutes devrait valider l'idée d'une remontée des taux directeurs américains en juin', pronostique à ce sujet un gérant de Barclays Bourse.

'Le marché reste ingérable et imprévisible à très court terme, d'où la nécessité de prendre du recul et de revenir sur les fondamentaux', juge par ailleurs le professionnel.

En attendant ce rendez-vous, les opérateurs restent attentifs au cours du pétrole brut léger américain, qui s'inscrit en hausse de 2,9% à 36,9 dollars le baril après la publication de stocks en baisse de 4,9 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis.

'C'est vraisemblablement l'évolution des prix de l'or noir qui va dicter l'orientation des marchés d'actions d'ici à la réunion de l'Opep à Doha', estime plus largement Angus Nicholson, analyste de marché chez IG.

Le DAX de Francfort stagne après que la production industrielle n'ait diminué que de 0,5% en Allemagne en février (contre une baisse de 2% attendue en consensus), 'ce qui est de bonne augure pour la croissance du PIB' selon Natixis.

A Londres où le FTSE prend 0,4%, Glencore chute 4,4% après la cession de 40% de sa division de produits agricoles, tandis qu'easyJet perd 2,2% sur des chiffres d'activité décevants pour le mois de mars.

Le CAC40 prend 0,6% à Paris, avec le soutien du groupe de services parapétroliers Technip (+1,5%) et de la compagnie Total (+0,7%) qui profitent de la remontée des cours de l'or noir.

A Amsterdam où l'AEX se stabilise, le groupe parapétrolier SBM Offshore gagne 0,8% après qu'une transaction extra-judiciaire dans l'affaire Petrobras ait été entérinée par la justice brésilienne.

L'indice Bel20 progresse de 0,4% à Bruxelles, soutenu entre autres par des gains affichés par les laboratoires pharmaceutiques UCB (+3,1%) et Galapagos (+2,7%).

A Lisbonne enfin, le PSI perd 1,2%, sous le poids notamment des banques BPI (-6,7%) et BCP (-5%), ainsi que du groupe de construction Mota Engil (-3,3%).

L'action H&M de type B bondit de 4,6% à Stockholm et surperforme ainsi l'OMXN40 (+0,2%), à la suite de résultats certes faibles pour son premier trimestre comptable, mais accompagnés de commentaires positifs selon Haitong Research.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant