Marché: en retrait au lendemain du discours de Janet Yellen.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens s'inscrivent en retrait ce vendredi matin, prenant le contre-pied de Wall Street la veille à la suite de l'audition de Janet Yellen qui a conforté le scénario d'un tour de vis de la Fed le mois prochain.

Milan lâche 1,7%, Madrid 1,3% et Bruxelles 0,8%, Londres, Paris et Lisbonne perdent 0,5%, Amsterdam et Zurich cèdent 0,3% et Francfort 0,1%. A New York jeudi, le Dow Jones a pris 0,2% et le Nasdaq 0,7%.

'Dans son discours devant le Congrès, la présidente de la Fed Janet Yellen a indiqué qu'une hausse de taux pourrait être appropriée assez vite, tout en citant les dangers qu'il y aurait à attendre trop longtemps', rappelle Wells Fargo Advisors.

Les opérateurs devraient d'ailleurs suivre avec attention la parution des indicateurs avancés du Conference Board, cet après-midi aux Etats-Unis, pour confirmer le scénario d'une hausse de taux dès le mois de décembre.

'La dichotomie entre les politiques monétaires de la BCE et de la Fed semble vouloir se renforcer', note Barclays Bourse soulignant que 'la BCE pourrait accroître son soutien à l'économie en prolongeant, voire en augmentant, son programme de rachats d'actifs...'

'Début décembre, la BCE va sans doute étendre son programme de rachats, mais le manque d'obligations qui en résulterait va la forcer à relever la perspective d'un ralentissement des rachats vers la mi-2017', prévient-on néanmoins chez Commerzbank.

Dans l'actualité des valeurs, Volkswagen prend 0,6% à Francfort grâce à des informations de presse selon lesquelles le constructeur automobile pourrait supprimer jusqu'à 23.000 postes et ainsi économiser l'équivalent de 3,7 milliards d'euros.

LafargeHolcim recule de 2,4% à Paris et à Zurich, à la suite de l'actualisation par le groupe de matériaux de construction de ses objectifs à horizon 2018, à l'occasion de sa journée investisseurs annuelle.

Pernod Ricard se hisse par contre dans le vert sur le CAC40 avec un gain de 0,3%, sur fond de relèvement de recommandation chez Bryan Garnier de 'neutre' à 'achat' sur le titre du groupe de vins et spiritueux.

Bekaert plonge de 9,7% à Bruxelles, les intervenants sanctionnant un chiffre d'affaires en net repli de 8% au troisième trimestre, même si le groupe industriel a fait part d'un relèvement d'objectif à cette occasion.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant