Marché: en ordre dispersé avant la saison des résultats.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent en ordre dispersé, entre progression de 0,8% pour le DAX de Francfort et repli de 0,1% pour le FTSE de Londres, avant le coup d'envoi de la saison des résultats aux Etats-Unis ce soir.

'La saison des résultats d'entreprises pour le quatrième trimestre commence ce soir aux Etats-Unis avec la publication d'Alcoa', pointe Barclays Bourse, qui attend toujours 'une stabilisation des indices actions avant de reprendre des positions plus tranchées'.

'Le discours d'Alcoa sur la demande mondiale d'aluminium sera très suivi', prévient Aurel BGC, qui met aussi en avant l'importance des premiers résultats de banques américaines comme JPMorgan et Citigroup, plus tard dans la semaine.

Aucune donnée économique majeure n'était attendue ce lundi, mais le calendrier des statistiques américaines sera chargé vendredi avec par exemple l'indice 'Empire State', les ventes de détail et la production industrielle en décembre.

A Paris, le CAC40 progresse de 0,5% avec notamment une progression de près de 1% de LVMH : le titre du géant du luxe profite d'un relèvement d'opinion chez Credit Suisse de 'sous-performance' à 'neutre'.

L'AEX d'Amsterdam s'adjuge environ 0,7%, emmené notamment par l'assureur Delta Lloyd (+2,4%) et par les groupes d'électronique ASML (+3,2%) et Philips (+2%).

Le BEL20 de Bruxelles avance de 0,4%, freiné par les replis de valeurs comme le groupe de distribution automobile D'Ieteren (-3,1%) ou le laboratoire pharmaceutique UCB (-0,6%).

L'indice PSI 20 de Lisbonne rétrocède 1,1%, pliant notamment sous le poids de Galp Energia (-2%) qui cède du terrain dans le sillage du repli continu des cours du pétrole brut.

Shire dévisse de 4,6% à Londres, après un accord par lequel le laboratoire pharmaceutique de Dublin va racheter la société américaine Baxalta, dans une transaction valorisée à 32 milliards de dollars, de façon à créer le numéro un mondial des maladies rares.

L'action Electrolux B cède 1,2% sur l'OMX, après l'annonce de la démission de son directeur général Keith McLoughlin et son remplacement par Jonas Samuelson, à partir du 1er février.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant