Marché: des gains robustes outre-Atlantique.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street clôture exactement au même niveau qu'à la mi-séance avec un Dow Jones en hausse de +0,3%, le S&P500 prend le double (+0,58%) et le Nasdaq le triple (+0,88%).

Le Russel-2000 se distingue avec une envolée de +1,65% (à 1.388Pts) qui le resitue a 0,3% de son record historique absolu de début décembre (1.393).

Entre temps, vers 20H, la FED a publié ses 'minutes' (compte rendu de sa dernière réunion) et ce petit évènement -le seul inscrit au calendrier ce mercredi- s'avère parfaitement indétectable dans le profit graphique des indices US.

Tout s'est passé comme si les opérateurs avaient tout le loisir de décortiquer ces 'minutes' depuis la réouverture des marchés mardi matin.

Certes le texte ne contient pas beaucoup de surprises et reprend l'essentiel du diagnostic économique présenté le 14 décembre dernier... mais la FED souligne tout de même que la hausse du Dollar pourrait faire peser un risque sur la croissance US en 2017.

Le baril de pétrole s'est apprécié de +1,8% à 53,3$: on assiste à une assez rare de hausse concomitante du pétrole (post-Trump) et du $ (resserrement de la politique monétaire US oblige), laquelle ne devrait pas se reproduire au cours des prochains mois.

Les valeurs pétrolières se sont montrées paradoxalement peu sensibles à la hausse du 'brut', sauf Southwest Energy avec +3,1% ou Nal Oilwell +2% tandis que d'autres ont nettement corrigé, comme Marathon Petroleum ou Valero -3,5%, Hess -1,4%, Occdental Pet -1,1%.

Côté hausses, le Nasdaq a bénéficié de solides ramassages sur Tesla avec +4,6% (malgré des chiffres de ventes décevants), Alexion +3,7%, Illumina +3,1%, Vertex et Gilead +3%, Yahoo +2,9%, Nvidia +2,3%, Facebook +1,6%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant