Marché: dégradation des marchés obligataires confirmée.

le
0

(CercleFinance.com) - Peu de mouvement sur les actions ce lundi mais confirmation de la dégradation des marchés obligataires et de la sous-performance des valeurs phares du Nasdaq-100 par rapport au Dow Jones.

La fin de la journée a été marqué par un rebond de +3% du cours du baril de WTI sur un plancher de 42,2$ jusque vers 43,7$ (et 43,5$ en clôture).

Les indices US ont fluctué dans d'étroites limites comme en témoigne la stabilité du 'Dow' (+0,1% et nouveau record absolu de clôture) et surtout du 'S&P' à 2.164Pts (-0,01%).

Le Nasdaq Composite a cédé 0,35% et le Nasdaq-100 -1% à 4.700Pts dans le sillage d'Aplhabet-C -2,3%, Apple -2,5%, Amazon 2,76%, Facebook -3,3% et... Netflix -1,5% (qui complète l'acronyme 'FANGA', les valeurs les plus incontournables du moment).

Les anticipations inflationnistes ont continué d'affecter la courbe des taux, le '2 ans' a testé le seuil des 1%, le '5 ans' a débordé les 1,6%, le '10 ans' s'est dégradé jusqu'à 2,3% et clôture à 2,263%.

Cela n'a pas empêché les valeurs bancaires et financières de se distinguer pour la 4ème séance consécutive avec JP-Morgan +3,7%, Travellers et Goldman Sachs +2,6%... mais également Zions Bancorp +4,2%, Regions Financial avec +6,6%.

Parmi les valeurs pétrolières, certaines semblent avoir testé des supports et rebondissent. L'une se détache avec un score fleuve: Southwest Energy +9,3%, devant NRG Energy +5,6%, Range Resource +5,1%, Nal Oilwell +4,7%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant