Marché: début de semestre dans l'optimisme.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'image du FTSE de Londres (+0,8%) et du DAX de Francfort (+0,9%) les indices actions européens entament le second semestre dans l'optimisme au lendemain d'une conférence du numéro un de la Banque d'Angleterre.

Dans une intervention en fin de journée jeudi, Mark Carney a en effet reconnu que les perspectives économiques du Royaume-Uni s'étaient détériorées depuis le vote en faveur du 'Brexit', et qu'une 'dose d'assouplissement monétaire est nécessaire'.

'Ces propos indiquant qu'une baisse de taux est sur la table aident certainement la confiance, bien qu'il faille garder en tête que la Fed peut aussi entrer dans le jeu', pointe Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct.

'L'onde de choc du Brexit n'est pas totalement digérée et l'incertitude dans laquelle les marchés sont plongés reste une grosse source d'inquiétude pour les prochaines semaines voire les prochains mois', nuance Saxo Banque.

L'impact du Brexit ne s'est d'ailleurs pas encore reflété dans l'indice PMI final Markit pour l'industrie manufacturière de l'Eurozone qui s'est redressé de 51,5 en mai à 52,8 en juin, un plus haut de six mois et un niveau supérieur à sa dernière estimation flash de 52,6.

Toujours dans la zone euro, le taux de chômage s'est établi à 10,1% en mai 2016, en baisse de 0,1 point par rapport à avril. Il s'agit du taux le plus faible enregistré depuis juillet 2011.

De l'autre côté de l'Atlantique aussi, le secteur manufacturier a donné des signes de redressement, avec un indice PMI Markit passé de 50,7 à 51,3 et un indice ISM, de 51,3 à 53,2 d'un mois sur l'autre.

Le CAC40 prend près de 1% à Paris, emmené entre autres par Peugeot (+7,5%) et Renault (+5,3%) après la publication des chiffres du marché automobile français, et par Accor (+4,4%) sur fond de relèvement de recommandation chez Barclays.

L'AEX d'Amsterdam s'adjuge aussi 0,9%, dans le sillage en particulier du sidérurgiste ArcelorMittal qui bondit de plus de 8% alors que la banque ING fait du surplace.

Le Bel20 monte de 0,8%, les chimistes Umicore (+3,5%) et Solvay (+2,8%) tenant le haut du pavé alors que l'établissement financier KBC (-0,9%) fait figure de lanterne rouge.

Le PSI de Lisbonne progresse enfin de 0,9%, tiré avant tout par la banque BCP (+2,7%), le groupe de télécommunications PHarol et le groupe papetier Altri (+3,8% chacun).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant