Marché: début d'année difficile à Paris.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris connaît un début d'année difficile lundi matin, alors que les cotations ont dû être interrompues à Shanghai et Shenzen en raison d'une chute brutale de plus de 7%.

Vers 11h, l'indice CAC 40 décroche de 2,4% à 4527 points, poursuivant sa dynamique négative de la fin d'année dernière qui l'avait déjà contraint à abandonner 5,6% au mois de décembre.

Ailleurs en Europe, Londres perd 1,9% et Francfort lâche 3,2% du fait de la forte exposition des entreprises allemandes à l'économie chinoise.

L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 cède de son côté 2,5%.

En Chine, les autorités ont dû avoir recours au tout nouveau mécanisme de coupe-circuit des échanges sur le Shanghai Stock Exchange (SSE), sur le Shenzhen Stock Exchange (SZSE) et sur les marchés à terme chinois.

Ce dispositif est désormais appliqué lorsque les places boursières affichent des pertes supérieures à 7% (fermeture pour le reste de la journée) ou 5% (suspension de cotation temporaire).

Les indices chinois ont corrigé après la publication d'un indice PMI manufacturier Caixin/Markit ressorti à 48,2 contre 48,9 prévus, soit son dixième mois consécutif de repli.

Confirmant le risque de contagion aux autres places boursières internationales, La Bourse de Tokyo a signé sa pire entame du 21ème siècle avec un indice Nikkei en recul de 3,1% validant un nouvel épisode correctif.

Parallèlement, le marché pétrolier est aussi en proie à un net regain de tension, alors que l'Arabie saoudite a annoncé qu'elle avait décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran.

Le baril de Brent de mer du Nord reprend ainsi 0,2% à 37,7 dollars.

Orange cède 2,7% alors que le Journal du Dimanche affirme que le groupe a signé avec Bouygues Telecom un accord de confidentialité lançant les pourparlers officiels en vue d'une fusion.

Bouygues progresse inversement de 1,8%.

Alcatel-Lucent cède 0,7% alors que Nokia se dit en mesure de détenir 79,3% du capital et 79% des droits de vote du groupe à l'issue de son offre publique d'échange sur la société.

Nanobiotix grimpe de 5,4% alors que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accepté le lancement d'une première étude clinique aux Etats-Unis dans le cancer de la prostate.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant