Marché: dans l'hésitation avant l'inflation américaine.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens gravitent autour de leurs équilibres, les investisseurs évitant de prendre une position tranchée avant la parution, en début d'après-midi, des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

'Avec la baisse des prix énergétiques, qui s'annonce importante sur le mois de janvier au niveau des prix de l'essence ou du fioul domestique, l'indice des prix à la consommation devrait avoir nettement baissé', estime un analyste d'Aurel BGC.

S'il ne voit pas cette publication comme une source de volatilité pour les marchés à court terme, l'analyste pense que 'la lecture en détail sera importante, car elle pourrait 'limiter' la capacité du Fed à adopter un discours trop accommodant ces prochains mois'.

Pour l'heure, les économistes tablent en moyenne sur une baisse de 0,1% des prix à la consommation le mois dernier, mais avec une hausse de 0,2% hors alimentation et énergie.

'Les cours du pétrole repartent à la baisse, et bien qu'ils demeurent au-dessus des 30 dollars le baril, les stocks record annoncés jeudi aux Etats-Unis ont rappelé à quel point le système est proche de ses capacités', souligne-t-on par ailleurs chez Trustnet Direct.

Le DAX cède 0,1% à Francfort, alourdi par Allianz qui dévisse de 1,6% après la publication des résultats de la compagnie d'assurance pour 2015, publication accompagnée de dividendes et de perspectives plutôt ternes.

Le FTSE avance de 0,1% à Londres, sur fond d'un rebond de 2,3% des ventes de détail au Royaume-Uni en volume comme en valeur, au mois de janvier par rapport à décembre 2015.

Le CAC40 parisien grappille aussi 0,1%, tiraillé entre les résultats de l'équipementier automobile Valeo (+4,2%) et du groupe de luxe Kering (+1,8%) d'une part, et ceux du géant du verre ophtalmique Essilor (-2,5%) d'autre part.

L'AEX d'Amsterdam progresse de moins de 0,1%, tiré à la hausse par l'assureur Delta Lloyd (+4,7%) ainsi que par les groupes d'électronique ASML (+2,3%) et Philips (+1,8%).

La progression de Delta Lloyd aide aussi le Bel20 à figurer dans le vert (+0,1%), et ce malgré des baisses de 0,5% pour le groupe énergétique Engie et de 0,8% pour l'opérateur Proximus.

Le PSI cède enfin 0,2% à Lisbonne, grevé notamment par des retraits de 2,5% pour le groupe de construction Mota Engil et de 1,2% pour le groupe papetier Semapa.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant