Marche contre le terrorisme à Tunis : Hollande au côté du président Essebsi

le
0
Marche contre le terrorisme à Tunis : Hollande au côté du président Essebsi
Marche contre le terrorisme à Tunis : Hollande au côté du président Essebsi

François Hollande a participé à Tunis (Tunisie) à la marche contre le terrorisme qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes et des personnalités étrangères après l'attentat sanglant au musée du Bardo le 18 mars dernier. Cette marche rappelle celle organisée en janvier après les attentats de Paris contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, une policière et un supermarché casher.

Le président de la République est arrivé peu après 13 heures au musée du Bardo, où quatre Français ont péri lors de l'attaque terroriste. Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone est lui-aussi arrivé en Tunisie, accompagné d'Harlem Désir, Cécile Duflot et Bertrand Delanoë.

VIDEO. Hollande à Tunis : «C'était mon rôle de venir ici»

François Hollande et le Premier ministre italien Matteo Renzi ainsi que le président gabonais Ali Bongo et son homologue palestinien Mahmoud Abbas notamment ont ensuite participé à ce défilé d'officiels en lisière du musée. Les dirigeants ont marché sur un parcours d'une centaine de mètres dans un périmètre complètement bouclé par des centaines de policiers et militaires munis d'armes automatiques et de gilets pare-balles.

«Nous devons tous lutter contre le terrorisme», a lancé le chef de l'Etat français devant la presse, soulignant que «le terrorisme a voulu frapper un pays, la Tunisie, qui avait engagé le Printemps arabe et qui a eu un parcours exemplaire en matière de démocratie, de pluralisme et de défense des droits des femmes». «La France, amie de la Tunisie devait être là aujourd'hui», même si «des élections ont lieu» en France (...). Rien ne devait empêcher ma présence ici à Tunis, au côté du peuple tunisien», a-t-il insisté.

Rappelant la manifestation monstre le 11 janvier à Paris, le chef de l'État français a relevé que «les Tunisiens voulaient aussi qu'il y ait cette solidarité internationale pour lutter à leurs côtés contre le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant