Marché: confirme son redressement cet après-midi.

le
0

(CercleFinance.com) - Alors que Wall Street reste portes closes en raison de 'Washington's Birthday', les Bourses européennes confirment leur redressement cet après-midi à l'image du DAX de Francfort qui s'adjuge 2%.

'Il semble qu'un retour au calme et un léger changement d'ambiance soient en train de s'opérer sur les marchés financiers', jugeait ce matin Chris Weston, stratège de marché en chef chez IG.

'Se porter à l'achat sur certaines valeurs bancaires européennes et américaines semble être un pari convaincant à court terme et on ne peut pas ignorer les 26 millions de dollars d'achats de titres réalisés par Jamie Dimon sur les actions JPMorgan la semaine dernière', estimait-il.

Pointant lui aussi cette prise de position de Jamie Dimon, un gérant de Barclays Bourse souhaite 'commencer à voir certains éléments plus positifs en matière de valorisation des actifs à risques', après ce début d'année particulièrement maussade.

S'il pense que la volatilité devrait continuer dans les prochaines semaines sur les marchés, le professionnel 'ne croit toujours pas à la théorie du chaos et estime que l'économie américaine échappera à une nouvelle récession.

Par ailleurs, devant le Parlement européen cet après-midi, Mario Draghi a réitéré que la BCE 'réévaluera et peut-être reconsidérera en mars sa position de politique monétaire', déclarant qu'elle 'n'hésitera pas à agir' en cas de menace à la baisse sur la stabilité des prix.

A Londres où le FTSE avance de 2,2%, Reckitt Benckiser bondit de 6,8%, salué pour des résultats annuels solides et un relèvement de dividende par le fabricant de produits d'entretiens ménagers et d'hygiène corporelle.

Le CAC40 parisien grimpe de 3,4% avec par exemple une progression de 1,9% de Total qui profite à la fois de la remontée des cours du pétrole et de commentaires favorables des analystes de Bernstein et de SG.

L'indice AEX d'Amsterdam s'adjuge 3,4%, emmené notamment par l'opérateur télécoms Altice (+8,8%), la banque ING (+5,6%) et le sidérurgiste ArcelorMittal (+5,4%).

A Bruxelles où le Bel20 gagne 3,2%, Engie avance de 3,4% alors que les équipes de Crédit Suisse reprennent le suivi du groupe énergétique avec une opinion 'surperformance'.

L'indice PSI de Lisbonne monte enfin de 2,6%, aidé par les gains de la banques BPI (+6%), de l'opérateur télécoms Pharol (+6,7%) et du groupe de construction Mota Engil (+6,4%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant