Marché: bonne dynamique de l'immobilier de santé en Europe.

le
0

(CercleFinance.com) - Auteur d'une étude sur le sujet au milieu du mois, la société de conseil en investissement financier et immobilier Your Care Consult se veut résolument confiant concernant le secteur de l'immobilier de santé en Europe.

Selon ses calculs, l'investissement dans ce secteur en Europe a crû de 40% en rythme annuel pour atteindre 5,8 milliards d'euros en 2015. Une hausse qui tient sa source dans un contexte favorable, avec en particulier des taux d'intérêts historiquement faible.

'La constitution d'un véritable marché paneuropéen lié à la stratégie d'acquisition de nombreux exploitants, foncières européennes et américaines, est en marche et présente d'ores et déjà des perspectives prometteuses, avec un volume d'investissement attendu à plus de 6 milliards d'euros et des rendements orientés à la baisse en 2016', complète Stéphane Pichon, manager associé de You Care Consult.

Le marché de l'immobilier de santé évolue donc dans une bonne dynamique, présentant depuis 2014 une forte croissance de ses volumes d'investissements, en sus d'une internationalisation des investissements des exploitants des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes(majoritairement des transactions primaires), mais aussi d'une diversification géographique des foncières spécialisées dans la santé qui investissent aujourd'hui dans plusieurs pays européens (deals secondaires). 'De plus en plus actifs, les groupes d'assurance européens affichent aux aussi leurs ambitions d'investissement dans l'immobilier de santé', ajoute la société de conseil.

Les transactions secondaires, de foncières à foncières, devraient animer le marché de l'immobilier de santé en Europe cette année, en complément des externalisations immobilières traditionnelles d'exploitants à foncières, prophétise You Care Consult, qui 'compte tenu du nombre et de la valeur record des transactions primaires et secondaires observés en 2015' anticipe un haut de cycle cette année.

S'agissant de la France, la cession à venir de Gecimed pour 1,35 milliard d'euros, une opération qui devrait se concrétiser en milieu d'année, marquera a priori un nouveau record de volume d'investissement pour le marché hexagonal. Hormis cette transaction secondaire 'unique', il existe de surcroît un potentiel d'investissement immobilier avéré en dehors des maisons de retraite, en particulier dans le financement de structures hospitalières existantes ou nouvelles, souligne la société de conseil.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant