"Marche blanche" à Cannes en mémoire d'un bijoutier abattu

le
0

PARIS (Reuters) - Trois mille six cents personnes, selon la police, ont participé jeudi à Cannes-la-Bocca (Alpes-Maritimes) à une "marche blanche" organisée en mémoire du bijoutier abattu samedi au cours de l'attaque de sa boutique par quatre malfaiteurs.

En signe de soutien à Thierry Unik et à sa famille, les habitants et les commerçants du quartier le plus populaire de Cannes ont défilé en silence jusqu'à la bijouterie devant laquelle la foule s'est recueillie.

La devanture du magasin était recouverte par des centaines de gerbes de fleurs déposées depuis le drame.

A l'occasion de cette marche, organisée à l'appel de l'Union des commerçants de Cannes et de la Chambre syndicale des bijoutiers et joailliers, tous les magasins du quartier sont restés fermés, rideaux baissés.

Pierre Thébault, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant