Marché: bien orienté après les indices PMI.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'instar du DAX de Francfort (+0,7%), les indices actions européens se montrent en forme ce mardi sur fond de données PMI de Markit dans l'ensemble rassurantes pour la zone euro.

La croissance de l'activité économique de la zone euro se poursuit à un rythme constant en août, au vu de l'indice PMI (estimation flash) qui redresse très légèrement de 53,2 en juillet à 53,3 (un plus haut de sept mois) conformément au consensus.

En particulier l'indice 'flash' composite de la France se redresse à 51,6 ce mois-ci contre 50,1 en juillet, soit un plus haut depuis l'automne dernier, alors que le consensus ne l'attendait qu'autour de 50,5.

'La région semble ainsi maintenir le cap de la reprise malgré l'incertitude liée au vote du Royaume-Uni en faveur d'une sortie de l'UE', commente Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

'Il est trop tôt pour affirmer que tous les dangers sont passés concernant les risques liés au Brexit', prévenaient toutefois ce matin les équipes de Capital Economics.

Le FTSE de Londres prend 0,4%, avec le soutien du promoteur immobilier Persimmon (+4%) qui a fait part de semestriels solides et d'une bonne orientation du carnet de commandes.

Le CAC40 parisien progresse de 0,7%, avec en tête Schneider Electric (+1,7%), qui évaluerait l'opportunité de vendre à bon prix sa filiale DTN après avoir reçu une offre non sollicitée, selon des sources de presse.

Le Bel20 de Bruxelles prend 0,6%, emmené notamment par Galapagos après le démarrage par le laboratoire pharmaceutique de son programme d'essais cliniques de phase III FINCH, étudiant le filgotinib dans l'arthrite rhumatoïde.

Galapagos contribue aussi à une avancée de 0,8% de l'AEX, mais la palme de la plus forte hausse à Amsterdam revient au groupe de ressources humaines Randstad (+3,3%).

Le PSI de Lisbonne reste à peu près atone, grevé notamment par une consolidation du distributeur Sonae R (-0,7%) et un repli de 1,7% du groupe de télécommunications PHarol.

Logitech recule de 1,9% à Zurich, sous l'effet d'une dégradation de recommandation chez UBS de 'achat' à 'neutre' sur le fournisseur de périphériques informatiques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant