Marché: avant la Fed, l'euro réagit peu à la Banque du Japon

le
0

(CercleFinance.com) - Ce midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne se traitait dans des marges étroites malgré l'ajustement très commenté de sa politique par la Banque du Japon (BoJ). Et surtout avant une réunion une fois encore très attendue de la banque centrale américaine, ce soir après Bourse.

Pour l'heure, l'euro restait sans grande tendance contre le dollar (- 0,03% à 1,1149) ni la lire (- 0,10% à 0,8579), mais perdait en revanche 0,36% face au yen (- 0,36% à 113,03) et le franc suisse (- 0,33% à 1,0886).

Ce matin, la Banque du Japon (BoJ), dont le comité de politique monétaire s'est terminé une douzaine d'heures avant celui de la Réserve fédérale américaine, a annoncé de nouvelles mesures. Et ce alors que sa politique non conventionnelle compte déjà parmi les plus expansives qui soient.

Comme le commentent ce matin les spécialistes d'Aurel BGC, la BoJ “a décidé d'adopter un objectif sur ses taux d'intérêt à long terme. (...) Cette modification de sa stratégie monétaire est une surprise, trois ans après le lancement d'une politique audacieuse de la part du gouverneur Haruhiko Kuroda, qui a laissé place au scepticisme sur son efficacité. La BoJ abandonne son objectif de base monétaire et met en place un contrôle sur la courbe des taux en vue de maintenir ceux à 10 ans autour de leur niveau actuel de 0%”.

Objectif de ces nouvelles mesures, selon nombre de spécialistes : tenter de contrer les effets négatifs des rachats d'actifs obligataires en masse, qui tirent les taux d'intérêt de court et de long terme vers sinon sous 0%, sur la rentabilité des banques. Ces dernières 'gagnent' habituellement leur vie grâce à l'écart séparant les taux courts des taux longs.

L'indice d'actions Nikkei 225 a apprécié la nouveauté, à commencer par les financières évidemment, en accélérant à la hausse en fin de séance pour terminer sur une progression de près de 2%. En revanche, force est de constater que la réaction du yen est beaucoup plus limitée.

Par ailleurs, on attend ce soir, à 20 heures (heure de Paris), le communiqué de presse qui clôturera la réunion du comité de politique monétaire (le FOMC) de la Fed. Sans oublier la mise à jour des prévisions macro-économique de l'établissement. Un quart d'heure plus tard débutera la conférence de presse animée par la présidente de la Fed, Janet Yellen.

A priori, les taux courts américains ne bougeront pas ce soir : ”les futures sur Fed funds anticipent une hausse des taux directeurs ce soir avec une probabilité de seulement 15% ! Au niveau des économistes, sur 97 sondés par Bloomberg, seulement 4 anticipent une remontée des Fed funds ce soir, soit à peine 4% du consensus”, indique un analyste parisien ce matin.

Mais comme l'économie américaine est proche du plein emploi, les “tour de vis” monétaires semblent devoir arriver un jour ou l'autre. A priori pas en novembre, en raison des présidentielles américaines, mais peut-être lors du FOMC qui se terminera le 14 décembre. A suivre.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant