Marché automobile en hausse aux USA malgré le prix de l'essence

le
0
LES VENTES DE GM EN HAUSSE DE 1,1% AUX ÉTATS-UNIS EN FÉVRIER
LES VENTES DE GM EN HAUSSE DE 1,1% AUX ÉTATS-UNIS EN FÉVRIER

par Deepa Seetharaman et Ben Klayman

DETROIT (Reuters) - Les principaux constructeurs automobiles basés aux Etats-Unis, y compris General Motors, ont, à ce stade, fait état de ventes de véhicules neufs en hausse en février sur le marché américain, la nécessité pour les consommateurs de remplacer des modèles vieillissants ayant compensé l'effet négatif de l'envolée du prix de l'essence.

En outre, GM, Ford ou encore Chrysler, filiale de Fiat, ont tous prédit que les ventes de février en rythme annualisé pour l'ensemble du marché automobile américain seraient supérieures aux prévisions les plus optimistes des analystes financiers.

En moyenne, 38 spécialistes interrogés par Reuters pensent que les ventes de février atteindront 14 millions de véhicules en rythme annualisé, contre 13,3 millions il y a un an.

GM voit pour le mois de février un chiffre compris entre 14,5 et 14,9 millions d'unités, Chrysler a dit voir 14,9 millions d'unités et Ford 15 millions.

Si les prévisions des constructeurs américains se confirment, février 2012 pourrait représenter un plus haut depuis avril 2008, juste avant que la crise financière ne s'accélère, manquant de peu d'emporter deux des trois "Big Three" de Detroit.

GM a terminé en hausse de 1,72% à 26,47 dollars et l'action Ford de 2,26% à 12,66 dollars.

LA CHERTÉ DE L'ESSENCE SURMONTÉE

Les bonnes performances commerciales des constructeurs basés aux Etats-Unis ont été réalisées alors que la forte hausse des prix de l'essence a conduit les automobilistes à se ruer vers des voitures à la fois plus petites et plus économes en carburant.

Les livraisons de la Ford Focus ont ainsi plus que doublé le mois dernier.

"Il y a quelques années, des prix de l'essence plus élevés représentaient encore une menace importante pour nos ventes, alors qu'aujourd'hui, ces prix élevés sont un facteur bien moins déterminant", déclare dans un communiqué Reid Bigland, chargé des ventes de Chrysler aux Etats-Unis.

En février, le prix moyen de l'essence a augmenté de 0,30 dollar par gallon, à 3,73 dollars, une progression particulièrement marquée pour un mois d'hiver.

Cela fait plusieurs mois que le secteur bénéficie du besoin des consommateurs de troquer leurs vieilles voitures contre des neuves, un acte d'achat que bon nombre d'entre eux avait remis à des jours meilleurs au plus fort de la récession de 2007-2009.

Un sentiment que la conjoncture économique s'améliore aux Etats-Unis et une plus grande disponibilité du crédit ont également favorisé les ventes de véhicules neufs.

Alors que les analystes financiers avaient tablé sur une baisse des ventes de GM pour le mois de février, en raison d'une diminution du nombre de remises offertes par le constructeur par rapport au même mois de 2011, le numéro un américain a fait état d'une progression de 1,1% de ses livraisons, à 209.306 unités.

Le groupe a dévoilé mercredi une alliance stratégique avec le français PSA Peugeot Citroën, comprenant une entrée dans le capital de ce dernier à hauteur de 7%.

Ford a annoncé une hausse de 14% de ses ventes de véhicules neufs en février aux Etats-Unis, à 179.119 unités et Chrysler un bond de 40% de ses livraisons, à 133.521 unités.

Volkswagen a vu ses ventes augmenter de 42,5% à 30.577 véhicules le mois dernier et Nissan les siennes de 15% à 106.731 unités.

Mercedes-Benz, la marque de luxe de Daimler, a vu ses ventes aux Etats-Unis progresser de 21,7% à 19.679 unités.

Quant à Toyota, ses ventes ont augmenté de 12,4% à 159.423 unités.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant