Marché automobile chinois : une croissance soutenue

le
0
Malgré des limitations imposées par le gouvernement chinois, le secteur automobile va poursuivre son développement, et ce alors qu'il est devenu le premier marché mondial devant les Etats-Unis.

La circulation est devenue tellement compliquée à Pékin, que le 12e Plan Quinquennal municipal (2011-2015) suggère aux habitants «d'habiter près de leur lieu de travail pour éviter la congestion». Une croissance du marché automobile de 35% avec 13,7 millions d'unités vendues en 2010 (contre 11,6 millions aux Etats-Unis selon Autofacts) a alarmé les autorités chinoises. C'est pourquoi, en complément de la suppression des mesures incitatives pour l'achat de petites voitures, les municipalités de la Chine Orientale (Pékin, Shanghai) tentent désormais de limiter le nombre des nouvelles immatriculations.

Cependant, les analystes prédisent encore cette année 10% à 15% de croissance pour le marché de l'automobile. «La véritable question est de savoir si cette croissance peut offrir à terme un potentiel de vente de 30 à 40 millions d'unités, véhicules utilitaires et particuliers confondus», souligne Philippe Couderc, associé du cabinet d'audit et de conseil à PwC

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant