Marché: attentisme sur les changes avant la Fed.

le
0

(CercleFinance.com) - Les mouvements étaient limités mardi midi sur le marché des changes alors qu'une fois de plus, les banques centrales devraient dominer l'actualité : après la BCE, c'est cette semaine au tour de la Fed. A cette heure, l'euro grappille 0,11% contre le dollar, à 1,1282 et se tasse de 0,20% contre le yen à 125,05, tout en perdant 0,45% contre le sterling à 0,7747.

Après la BCE la semaine passée, la réunion d'une autre banque centrale dominera l'actualité monétaire de la semaine. C'est en effet demain soir qui se terminera le comité de politique monétaire, le fameux FOMC, que la Réserve fédérale américaine entamera tout à l'heure. Notons qu'un simple communiqué sera publié, aucune conférence de presse n'étant prévue cette fois-ci.

Dans l'ensemble, le consensus n'attend pas grand-chose de neuf : les taux directeurs de la Fed devraient, de l'opinion générale, rester stables une fois de plus. Selon les contrats à terme sur les Fed Funds, qui permettent de donner le ton du consensus de marché, la probabilité d'un relèvement lors de la réunion de mai n'est que de 20%. D'une manière générale, une seule hausse des taux est attendue cette année.

Mais les opinions divergentes ne manquent pas. Chez Mirabaud Asset Management, on s'attend demain à un message plus 'faucon' de la part de la Fed, alors que l'inflation devrait continuer de se reprendre et que les craintes conjoncturelles s'étioleraient progressivement.

Bref, 'nous continuons de prévoir entre deux et trois hausses de taux cette année bien qu'il soit probable que la Fed rappelle la faiblesse des dernières données économiques', ajoute Mirabaud AM en vue de la réunion de demain.

Chez Natixis, on souligne que 'le discours de mars de Janet Yellen a rappelé la prudence affichée en septembre 2015 où la présidente avait insisté sur les risques internationaux (matières premières, Chine).' Mais attention : 'les conditions financières sont aujourd'hui plus favorables qu'en octobre, quand le FOMC avait télégraphié la hausse des Fed Funds de décembre', met en garde Natixis. C'est lors de sa réunion de décembre dernier que la Fed avait relevé, pour la première fois depuis mi 2006, son principal taux directeur.

Par ailleurs, on attend cet après-midi, sur l'agenda statistique américain, les commandes de biens durables et la confiance des consommateurs du Conference Board. Des annonces qui risquent de rester au second plan à la veille de la Fed.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant