Marché: attentisme avant la croissance américaine.

le
0

(CercleFinance.com) - Si le DAX de Francfort avance de 0,4%, les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé ce vendredi, dans l'attente des chiffres de la croissance américaine et des résultats des stress tests sur les banques européennes.

'La principale échéance de cette fin de semaine est la publication des tests de 51 banques du continent qui aura lieu ce soir après la clôture', prévient un gérant de Barclays Bourse.

En attendant, les investisseurs prendront connaissance en début d'après-midi de l'estimation préliminaire de la croissance du PIB américain au titre du deuxième trimestre, attendue en consensus à +2,6% en rythme annualisé.

'Comme à chaque mois de juillet, le BEA révisera les précédentes estimations de la croissance américaine, sur les cinq dernières années. L'histoire économique récente des Etats-Unis va être réécrite', précise-t-on chez Aurel BGC.

Concernant la zone euro, Eurostat a annoncé que le PIB a augmenté de 0,3% au deuxième trimestre en rythme séquentiel, un taux inférieur de moitié à celui constaté au premier.

En particulier, le PIB de la France a marqué le pas sur cette période, après avoir augmenté de 0,7% sur les trois premiers mois de l'année, d'après une première estimation de l'Insee.

Outre les chiffres de la croissance économique, cette dernière séance de juillet est dominée par la poursuite des publications de résultats d'entreprises du deuxième trimestre.

Ainsi, la banque Barclays (+6%) et le transporteur aérien IAG (+3%) sont salués à Londres pour leurs publications respectives, ce qui n'empêche pas le FTSE de céder 0,3%.

Le CAC40 se maintient à son équilibre, partagé entre les déceptions suscitées par Essilor (-7%), L'Oréal, Safran (-5%) et Sanofi (-2%) et des réactions plus favorables à d'autres résultats comme ceux de Kering (+7%).

L'AEX d'Amsterdam cède 0,1%, malgré le soutien d'ArcelorMittal (+6%) qui prend la tête de l'indice dans le sillage d'une forte progression des bénéfices du sidérurgiste.

Le Bel20 progresse de 0,7% à Bruxelles, avec les soutiens notamment des publications trimestrielles du brasseur AB InBev (+2%) et du groupe de chimie Solvay (+5%).

Le PSI de Lisbonne prend enfin 0,4%, emmené en particulier par la banque BCP (+2%), devant le producteur d'électricité EDP Renovaveis qui prend plus de 1%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant