Marché: après-midi en ordre dispersé.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé cet après-midi, à l'image de Wall Street où le Dow Jones avance de 0,2% mais où le Nasdaq recule symétriquement.

'Le pessimisme ambiant parait inhabituel dans la mesure où il s'accompagne d'une trajectoire haussière des cours du pétrole, sur fond de production perturbée au Nigéria et de dégonflement plus fort que prévu des stocks américains', souligne-t-on chez Trustnet Direct.

Les marchés ne réagissent guère aux données américaines du jour, à savoir une hausse surprise des inscriptions aux allocations chômage, de 20.000 à 294.000 la semaine dernière, et une augmentation de 0,3% des prix à l'importation en avril (contre +0,6% prévu).

Le FTSE de Londres cède 0,3%, alors que la Banque d'Angleterre a laissé sa politique monétaire inchangée, au vu d'une inflation faible qui devrait selon elle se redresser à son objectif de 2% par an vers la mi-2018.

'Le risque le plus significatif pour nos prévisions réside dans le référendum. Un vote pour quitter l'UE pourrait altérer significativement nos perspectives de production et d'inflation', prévient la banque centrale, qui craint aussi dans cette hypothèse une hausse du chômage.

A Francfort où le DAX recule de 0,6%, RWE s'adjuge 8,4% après la publication d'un profit opérationnel en hausse au premier trimestre, en partie grâce à une contribution inhabituellement élevée des activités de courtage en énergie.

Le CAC40 cède 0,1% à Paris, avec les réactions négatives des investisseurs aux résultats trimestriels du groupe de matériaux de construction LafargeHolcim (-0,9%) et surtout de la banque Crédit Agricole (-4,8%).

Le Bel20 de Bruxelles s'adjuge 0,7%, emmené par le bancassureur KBC (+6,4%) qui a fait part d'un solide bénéfice net sur les trois premiers mois de l'année, malgré des taxes bancaires anticipées substantielles.

L'AEX d'Amsterdam cède 0,1% grevé en particulier par une chute de 10,7% d'Aegon après que l'assureur ait dévoilé des trimestriels impactés par la volatilité des marchés.

Le PSI de Lisbonne prend enfin 0,9% dans le sillage de la banque BCP (+2,5%), et de l'opérateur télécoms NOS (+2,1%) qui profite de propos positifs chez Credit Suisse.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant