Marché: appréhende une semaine chargée.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes commencent la semaine dans une certaine morosité, les investisseurs appréhendant les nombreux rendez-vous économiques des jours à venir, avant les échéances politiques du prochain week-end.

Milan et Amsterdam lâchent 1%, Francfort et Lisbonne 0,8%, Bruxelles 0,7%, Londres et Paris perdent 0,5%, Zurich et Madrid 0,4%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq reculent d'environ 0,2%.

'Les secteurs des produits de base et de l'énergie ont tous deux gagné plus de 5% la semaine dernière, mais un certain nombre de risques se profilent cette semaine et une attitude plus prudente semble se justifier', juge Chris Weston, chez IG.

Les opérateurs devraient en effet se montrer attentifs à la réunion de l'OPEP de Vienne, qui pourrait entériner l'accord de principe conclu en septembre à Alger sur une limitation de la production de pétrole.

Outre ce rendez-vous, un gérant de Barclays Bourse pointe 'le retour du risque politique en Europe, avec la tenue dimanche 4 décembre du référendum constitutionnel en Italie et de l'élection présidentielle en Autriche'.

'Le président du conseil italien, Matteo Renzi, a lié son sort à l'issue du référendum. On parle bien du maintien de la stabilité politique en Italie, avec des conséquences potentielles importantes sur le secteur bancaire', prévient-il.

Aucune donnée notable ne figurait au calendrier ce lundi, mais les jours à venir s'annoncent chargés sur ce front, avec par exemple les indices du sentiment économique de la Commission européenne et les indices PMI manufacturiers de Markit.

Aux Etats-Unis, seront notamment dévoilés une nouvelle estimation de la croissance au troisième trimestre, les revenus et dépenses des ménages en octobre, l'indice ISM manufacturier et le rapport mensuel sur l'emploi.

Du côté des valeurs, Gemalto gagne 2% et figure ainsi seul dans le vert sur l'AEX d'Amsterdam, à la suite de la signature d'un protocole d'entente avec Huawei, afin de concrétiser leur vision globale de l'Internet des objets (IoT).

Veolia progresse de 1% et surnage donc sur le CAC40 parisien, alors que le groupe a été choisi pour la conception d'une usine de traitement des eaux usées pour la raffinerie et le terminal de Jazan, en Arabie Saoudite.

A Londres, Barclays recule de 1,5% après la finalisation de la vente de ses activités de gestion de fortune et des investissements à Singapour et à Hong Kong, le groupe bancaire poursuivant ainsi ses cessions d'actifs non stratégiques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant