Marché: appréhende la réunion de la Fed.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'image du FTSE de Londres (-0,6%), l'ensemble des indices actions européens s'inscrit en retrait ce mercredi, dans un contexte de prudence avant la conclusion ce soir de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

'La Fed doit rassurer les opérateurs de marché au travers de son communiqué de presse sous peine de se voir sanctionner d'une poursuite du mouvement de consolidation', prévient Sylvain Loganadin, analyste chez FXCM.

Avant ce rendez-vous de ce soir, les investisseurs devraient se montrer attentifs aux ventes de logements neufs américains pour décembre et aux stocks hebdomadaires de pétrole, ces derniers pouvant influer sur des cours de l'or noir toujours très surveillés.

En attendant, la prudence domine chez les investisseurs, comme l'illustre d'ailleurs l'indice de confiance ICI de State Street Global Exchange (SSGE) qui ressort à 108,8 en janvier, en baisse de 1,7 point par rapport à décembre 2015.

'La chute des cours du pétrole, la réaction au ralentissement de la demande face à la menace de surproduction et le ralentissement de la croissance chinoise ont contribué à éroder la confiance des investisseurs au cours du mois de janvier', explique-t-on chez SSGE.

Le DAX de Francfort dévisse de 0,6%, entrainé entre autres par une chute de 2,8% de BASF : le chimiste se trouve sanctionné pour un abaissement de sa prévision de profit opérationnel en 2015 sous le poids de dépréciations dans le segment pétrole et gaz.

Novartis chute quant à lui de 3,8% à Zurich et fait donc figure de lanterne rouge du SMI (-1%) après des résultats 2015 décevants, surtout du côté des filiales Alcon et Sandoz. En outre les prévisions formulées par le groupe de santé pour 2016 sont peu engageantes.

A Paris où le CAC40 perd 0,7%, STMicroelectronics grimpe de 4,9% après avoir annoncé son intention de cesser le développement de nouvelles plateformes et de produits standard pour les 'set-top-boxes', à l'occasion de ses résultats trimestriels.

L'AEX d'Amsterdam recule de 1,1%, entrainé par certains poids-lourds comme le sidérurgiste ArcelorMittal (-3,2%) ou la major pétrolière Shell (-2,3%), tandis que seules quelques valeurs comme le stockeur Vopak (+0,7%) gagnent du terrain.

L'indice Bel20 de Bruxelles abandonne lui aussi 1,1%, sous le poids notamment des groupes de chimie de matériaux Umicore (-3,3%) et Solvay (-3%), ainsi que de l'assureur Delta Lloyd (-2,7%).

Enfin, le PSI20 cède 0,6% à Lisbonne avec en particulier des reculs de 1,8% pour le groupe papetier Altri, de 1,5% pour le distributeur Jeronimo Martins et de 1,4% pour le groupe de BTP Mota Engil.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant