Marché: 2016 devrait s'inscrire dans la continuité de 2015.

le
0

(CercleFinance.com) - L'année 2016 devrait marquer la prolongation des grandes tendances observées sur les marchés en 2015, s'accordent à penser les professionnels de la gestion d'actifs.

Dans une note diffusée courant décembre, les équipes de Pictet Wealth Management avertissaient que la volatilité sur les marchés financiers avait de bonnes chances d'augmenter en 2016.

Si le consensus vise une performance annuelle similaire à celle de 2015 pour les marchés d'actions européens, c'est-à-dire une hausse d'au moins 10%, les professionnels préviennent que celle-ci s'accompagnera encore d'une volatilité très élevée.

Chez NN Investment Partners, on table ainsi sur une 'amplification des divergences' entre les marchés, notamment du fait du processus de resserrement monétaire de la Fed, qui tranche avec les politiques toujours accommodantes de bon nombre d'autres pays.

NN IP prévient toutefois s'attendre à des turbulences moins fortes qu'en 2015.

Du côté de J.P. Morgan Asset Management, les gérants pronostiquent une croissance économique 'lente mais positive' l'an prochain.

Un scénario qui rejoint celui échafaudé par Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), qui prévoit une croissance mondiale 'décevante et inégale en 2016'.

Standard Life Investments anticipe ainsi une croissance mondiale de 3,25% contre 3% en 2015, dont 2% à 3% pour les Etats-Unis.

La croissance en Europe devrait elle se situer entre 1% et 2%, d'après le gestionnaire d'actifs.

Une chose est sûre, le pétrole - qui a connu une année noire en 2015 en perdant encore près d'un tier de sa valeur - devrait continuer de s'imposer comme un élément directeur des marchés.

Du côté des devises, les stratèges estiment que le scénario privilégié est celui d'un retour à une parité euro/dollar courant 2016, toujours en raison des politiques monétaires divergentes menées par la Fed et la BCE.

Certains stratèges mettent également en garde contre les risques liés à d'éventuels 'Brexit' ou 'Grexit', à une perte de vitesse d'Apple voire à la survenue de potentiels 'Black Swans', ces événements de grande ampleur imprévisibles et particulièrement déstabilisants pour les marchés.

'Nous estimons que l'attitude la plus raisonnable consiste à s'attendre à des surprises', conclut fort à propos l'équipe 'multi-asset' de M&G Investments.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant