Marchandisation des joueurs : Michel Platini tacle violemment Sepp Blatter

le
0
Sepp Blatter et Michel Platini.
Sepp Blatter et Michel Platini.

Le tacle est violent. Michel Platini ne retient plus ses coups contre Sepp Blatter. Jeudi matin, lors de son discours d'ouverture du Congrès de l'UEFA à Astana au Kazakhstan, le patron du football européen a lancé au président de la Fifa "un appel solennel" pour qu'il ait le "courage politique" de s'attaquer au problème "de la propriété des joueurs par des tiers" qui représente un "grave danger" pour le football."La foi que nous avons dans le rôle social du football doit nous donner la force de prendre à bras le corps des problèmes majeurs qui représentent un grave danger pour notre sport, a expliqué Michel Platini. Je pense ici à la propriété des joueurs par des tiers, autrement appelée TPO ou Third Party Ownership. Quand j'étais joueur, j'ai fait grève pour que les joueurs n'appartiennent plus à leurs clubs et puissent jouir d'une légitime liberté. Aujourd'hui, les joueurs n'appartiennent certes plus à leurs clubs, mais c'est pire : ils appartiennent de plus en plus souvent à des sociétés opaques basées dans des paradis fiscaux et contrôlées par on ne sait quel agent ou fonds d'investissement. Certains joueurs ne sont tout simplement plus maîtres de leur carrière sportive et sont transférés chaque année pour enrichir ces inconnus avides de l'argent du football.""Je ne veux pas être complice de ces pratiques"Pour lutter contre ce fléau, l'ancien numéro 10 de la Juventus s'est adressé directement au président de la Fifa qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant