Marcel Tuihani succède à Gaston Flosse à la présidence polynésienne

le
0

PAPEETE (Reuters) - Marcel Tuihani a été élu lundi à la présidence de l'assemblée de Polynésie française après la destitution du président sortant, Gaston Flosse, il y a dix jours, consécutive à une condamnation dans une affaire d'emplois fictifs.

Marcel Tuihani, 42 ans, ancien porte-parole du gouvernement dirigé par Gaston Flosse, a été désigné à une large majorité, 38 voix sur les 57 membres de l'assemblée, grâce au soutien de la majorité en place.

Tony Geros, seul autre candidat en lice et représentant l'Union pour la démocratie (UPLD, indépendantiste), a obtenu 11 suffrages tandis que le parti autonomiste a choisi de voter blanc.

Gaston Flosse, cinq fois président de la Polynésie française depuis 1984, a été condamné en février 2013 par la cour d'appel de Papeete à quatre ans de prison avec sursis et trois ans de privation de ses droits civiques pour détournement de fonds publics dans une affaire d'emplois fictifs.

Sa destitution a été prononcée en vertu d'un arrêté du haut-commissaire de la République après un refus de François Hollande d'accorder sa grâce présidentielle à l'élu polynésien.

(Daniel Pardon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant