Marc Trévidic : "Pendant 3 ans, nous avons laissé grandir un monstre"

le
1
Pour le juge Trévidic, rien n'a été fait en dix ans pour lutter contre la montée du fondamentalisme.
Pour le juge Trévidic, rien n'a été fait en dix ans pour lutter contre la montée du fondamentalisme.

"L'État islamique ne rêvait que d'une chose : attaquer la France." Son intervention sur le plateau de France 2 se répand comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, après les attentats à Paris du 13 novembre. Il faut dire que Marc Trévidic, ex-magistrat antiterroriste récemment écarté de son poste, sait de quoi il parle. Il a toujours le don aussi pour tout mettre en perspective. Il parle franchement, sans langue de bois, ne sous-estime ni la capacité de recrutement de l'État islamique ni l'ampleur de ce qui n'a pas été fait ces dix dernières années, et plus encore ces deux dernières années. "Sur les derniers mois, les gens que nous arrêtions nous disaient : l'État islamique ne rêve que d'une chose : attaquer la France, et ils y mettront tous les moyens nécessaires. (?) Le dernier que j'ai eu dans mon bureau, c'était mi-août. On lui avait demandé d'attaquer un concert de rock. (?) Quand on voit le degré d'organisation de ces attentats, ce sont des pros, des guerriers qu'on nous a envoyés : il faut fabriquer les ceintures d'explosifs, ou les faire venir, les manipuler, ce sont des produits instables."

Des centaines de volontaires pour attaquer la France

Est-ce si difficile de trouver huit hommes ainsi ? Pour l'ex-juge antiterroriste, absolument pas. "Ils ont du monde, ils peuvent en envoyer. Ce n'est pas grave si cela ne marche pas, cela marchera la fois suivante. Ils ont cette capacité que n'a plus Al-Qaïda de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le dimanche 15 nov 2015 à 23:56

    Merci M'sieur le juge, maintenant c'est de notre faute ! Que ne faut-il pas dire pour faire parler de soi ? En quoi cela amène-t-il quelque chose au débat ? C'est bien une réaction de français, tiens ! "je vous l'avais bien dit..." Une recommandation sur ce que l'on doit faire plutôt que ce que l'on aurait dû faire ? C'est moins facile ?