Marc Ouellet, le favori québécois

le
0
PORTRAIT - Ce Canadien de 68 ans occupait un poste éminent à la curie romaine, celui de préfet de la congrégation pour les Évêques.

S'il y a un favori pour l'élection du Pape à venir, il s'appelle Marc Ouellet.Ce Canadien de 68 ans est numéro un, car il a beaucoup d'atouts en mains. Depuis 2010, il occupait, à la demande de Benoît XVI, un poste éminent à la curie romaine, celui de préfet de la congrégation pour les Évêques. En clair, le directeur des ressources humaines de l'Église catholique. Celui qui voit le Pape en tête à tête presque toutes les semaines pour lui soumettre les fameuses «terna» ces listes de trois prêtres pressentis pour un seul poste d'évêque. Le Pape tranche mais le préfet prépare largement les nominations. C'est l'un des trois postes les plus importants de la curie romaine, avec le secrétaire d'État et le préfet de la Doctrine de la foi. Il modèle l'épiscopat mondial.

Si Benoît XVI, donc, est allé chercher à Québec l'archevêque d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant