Marc Maouche : «Notre objectif est que les salariés contrôlent 10% d'Orange»

le
0
Marc Maouche, président de l'Association des actionnaires salariés d'Orange. (© DR)
Marc Maouche, président de l'Association des actionnaires salariés d'Orange. (© DR)

Dans quelles proportions les salariés d'Orange sont-ils actionnaires du groupe ? 
Marc Maouche : A la fin juillet dernier, l'épargne salariale d'Orange représentait 150.000 comptes, y compris ceux détenus par d'anciens salariés de l'opérateur et des retraités, pour un montant total de 4 milliards d'euros. Ces sommes sont investies dans un Plan d'épargne groupe [PEG] et dans un Perco [Plan d'épargne de retraite collective], pour 1 milliard d'euros à lui seul. Il est tout de même significatif queles salariés contrôlent 5% du capital de notre groupe. 

Lors de l'introduction en Bourse de France Télécom en 1997, les instances syndicales avaient-elles encouragé des salariés à souscrire aux actions mises en vente ?
Marc Maouche : Un seul syndicat avait alors appelé à participer à l'ouverture du capital du groupe. Pourtant, 97% des salariés qui avaient le droit de souscrire aux actions France Télécom l'ont fait. Et dix-huit ans après cette opération, et malgré un parcours boursier erratique, on peut se féliciter de voir que 80% des montants d'épargne salariale détenus dans le PEG qui pourraient être débloqués ne l'ont pas été. 

Quelle est la politique d'épargne salariale d'Orange ?
Marc Maouche : Dans le cadre du plan

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant