Marc Cécillon remis en liberté conditionnelle

le
0
L'ancien capitaine du XV de France a quitté jeudi dernier la prison de Muret (Haute-Garonne) où il purgeait une peine de quatorze ans pour le meurtre de son épouse, en août 2004. Sa libération est toutefois assortie de conditions très strictes.

Condamné en 2008 à 14 ans de prison pour le meurtre de son épouse en août 2004, l'ancien rugbyman Marc Cécillon a quitté jeudi dernier le centre de détention de Muret, en Haute-Garonne, où il était emprisonné depuis juin 2009. Le juge des libertés et de la détention de Toulouse a accepté le 27 juin sa demande de liberté conditionnelle à mi-peine, assortie de conditions très strictes, a déclaré le procureur de Toulouse, Michel Valet, confirmant une information des quotidiens régionaux Le Progrès, Le Dauphiné libéré et La Dépêche du Midi.

Le 7 août 2004, l'ancien joueur du CS Bourgoin-Jallieu, qui se trouvait avec son épouse Chantal à une fête chez des amis à Saint-Savin (Isère), avait été prié de quitter les lieux après une altercation. Mais Marc Cécillon était revenu un moment plus tard, en état d'ivresse, et avait tiré à cinq reprises avec un revolver 357 Magnum sur sa femme, une secrétaire médicale avec qui il était marié depuis 24 ans. A

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant