Marc Blondel, figure du syndicalisme français, est mort

le
23
MARC BLONDEL EST MORT
MARC BLONDEL EST MORT

PARIS (Reuters) - Les hommages se sont multipliés lundi en France après la mort de Marc Blondel, ancien dirigeant de Force Ouvrière et figure du syndicalisme français, décédé la veille à l'âge de 75 ans.

Réputé pour ses coups de gueule, ses bretelles et son goût du cigare, Marc Blondel a dirigé la centrale de 1989 à 2004, lui donnant une impulsion plus contestataire après les années d'ouverture d'André Bergeron.

Pendant ses quinze ans de règne, le secrétaire général issu d'une famille du bassin minier du Pas-de-Calais s'est imposé par sa capacité à mobiliser les foules pour s'opposer aux politiques gouvernementales de droite comme de gauche.

Depuis 10 ans, le syndicaliste se consacrait au combat en faveur de la laïcité à la tête de la Libre Pensée, une association hostile au dogme religieux.

"Les militants se sentent orphelins", a déclaré aux journalistes son successeur à la tête de FO, Jean-Claude Mailly. "Toute l'organisation est dans la douleur", a-t-il ajouté sur BFM TV, saluant un "tribun hors pair".

L'ancien secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a salué un "militant et dirigeant au caractère bien trempé" avec lequel il a partagé des combats et qui, "à sa manière aura marqué la représentation du syndicalisme en France".

Dans une lettre à Jean-Claude Mailly, son successeur à la tête de la CGT, Thierry Le Paon, estime que Marc Blondel "aura marqué son organisation et le paysage syndical de l'époque."

François Hollande a salué la mémoire d'un des grands acteurs du syndicalisme français, qui "aura marqué durablement de son empreinte la scène sociale, notamment lors du conflit de 1995 sur la réforme des retraites".

Il "laissera le souvenir d?un partenaire résolu, exigeant, parfois intransigeant, mais toujours au service de l?intérêt des salariés", écrit le chef de l'Etat dans un communiqué.

"FORCE D'ENTRAÎNEMENT"

Marc Blondel a combattu farouchement le plan Juppé sur les retraites, les régimes spéciaux et la Sécurité sociale, que le gouvernement a fini par retirer en 1995.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a dit avoir pu récemment discuter "avec cet homme chaleureux sur l?actualité et constater son attachement constant à défendre ses convictions progressistes et à la défense des droits du monde ouvrier".

"Capable de tenir l?estrade comme le pavé, capable de négocier comme de refuser, capable de provoquer comme de désarmer ses interlocuteurs, Marc Blondel était un personnage avec sa force d?entraînement", écrit le ministre du Travail, Michel sapin, dans un communiqué.

Pour Jean-Paul Huchon, le président PS de la région Ile-de-France, "sa voix résonne encore dans le souvenir des grandes grèves de 1995".

L'ancien Premier ministre UMP François Fillon, "garde le souvenir d?un homme authentique, très sincèrement engagé, à la fois impétueux et jovial."

"Je mesure l?importance du rôle qu?il a tenu dans les négociations collectives pendant toute la période où il était en responsabilité. Nos échanges étaient parfois rudes mais francs", écrit-il dans un communiqué.

Marc Blondel a été mis en examen pour avoir fait financer par la mairie de Paris pendant 10 ans le salaire de son garde du corps. Force Ouvrière a accepté de rembourser les 280.000 euros à l'hôtel de ville. L'ancien dirigeant syndical sera néanmoins condamné en 2011 pour ces faits dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, mais dispensé de peine.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le lundi 17 mar 2014 à 18:28

    @zzxcvb41.....pour le pognon... aussi pourr.i que les autres

  • fgino le lundi 17 mar 2014 à 18:21

    heureusement que son écharpe rouge pouvait indiquer qu'il était communiste sinon ??? défendre becs et ongles les fonctionnaires au détriment du reste !!

  • manx750 le lundi 17 mar 2014 à 17:41

    Pas étonnant qu'un tel personnage, exemplaire dans sa conduite publique et privée, soit pleuré par la Hollandie en grand deuil ! Hollande, Ayrault, Huchon, Hidalgo etc. perdent en lui un maître de l'esbrouffe et de la gabegie syndicalo-socialiste !

  • zzxcvb41 le lundi 17 mar 2014 à 17:39

    Le Franc Macon Blondel est mort.Je n'ai jamais compris comment on pouvait etre Franc macon et Syndicaliste.....

  • manx750 le lundi 17 mar 2014 à 17:37

    In memoriam : Il aimait rouler en limousine avec chauffeur, les gros havanes, les très grands restaurants (payés par les cotisations syndicales des ouvriers) les bons vins et les alcools forts. Quant à son attention au prolétariat, il faut demander aux caissieres des supermarchés où il faisiat ses courses avec bobonne le week end, ce qu'elles en peensent ! Il les traitait comme des chiennes !

  • M7093115 le lundi 17 mar 2014 à 17:33

    Un appara tchik déma go et vul gos tout à l' image de la ma fia politico syndicale

  • M5135837 le lundi 17 mar 2014 à 17:32

    La Nomenclatura rend hommage à l'un des siens! Comment pourrait-il en être autrement? Mais en quoi a-t-il contribué à éviter à le France de décliner? En quoi n'a-t-il pas été démagogue en réclamant toujours plus quand il n'y avait déjà plus de "grains à moudre"? N'est-il pas un des artisans principaux de l'échec des réformes des retraites en 1994 et de la suppression d'une des énormes injustices sociales: le non alignement des régimes de retraite des fonctions publiques et des régimes spéciaux?

  • M4426670 le lundi 17 mar 2014 à 17:23

    C'est exact qu'il a été une grande figure de la France syndicale. La France en sort t elle grandi? Son action a t elle été bénéfique pour les français? Personnelleemt, j'en doute. Si nous en sommes là à ce jour, c'est en partie suite à son action en qualité de "syndicaliste". Je ne suis pas sur que la France doivent le remercier..............

  • NYORKER le lundi 17 mar 2014 à 16:57

    Tous les commentaires ci dessous illustrent bien l'attachement des vrais salariés à ce tenor de centrale syndicale , c'est à dire pas grand chowe car ils sont conscients que le monde ouvrier a perdugros avecce genre de type qui ne representait que lui même et ses avantages materiels

  • patr.fav le lundi 17 mar 2014 à 16:51

    une pensée pour son chauffeur !!!!!!!