Marathon de Paris : quand les derniers sont les premiers

le
0
Marathon de Paris : quand les derniers sont les premiers
Marathon de Paris : quand les derniers sont les premiers

Il est 16 heures passées ce dimanche, Avenue Foch, non loin de la Place de l'Étoile où Kenenisa Bekele a remporté le marathon... voila plus de cinq heures. La luminosité commence à décliner et les derniers naufragés du marathon de Paris en finissent.

Le chronomètre affiche 7 heures et déjà plus de 30 minutes depuis le départ officiel ordonné sur les Champs-Élysées. L'heure d'en finir, exténués, pour Bruno, Ahmed et Delphine. Après six heures d'effort, départs par sas obligent, le trio franchit la ligne d'arrivée en compagnie d'un certain Ludovic Giuly. Parrain du « Prix de l'Endurance Nissan Electrique », l'ancien joueur du PSG, de Lyon, de Monaco ou du FC Barcelone, a accompagné les derniers survivants du marathon sur les deux derniers kilomètres. Au petit trot, le footballeur a apporté son sourire et transmis quelques forces, précieuses au moment où le corps clame son ras-le-bol.

« C'était très dur depuis le 25e km, raconte Bruno. Là, j'ai rencontré Ahmed. Nous nous sommes soutenus mutuellement dans cette épreuve, avec la voiture balai derrière nous. Terminer la course avec Giuly, c'est marrant mais ça apporte le petit plus qui vous pousse au bout de votre effort. » Comme le vainqueur du jour, Bruno et ses compagnons de galère ont été récompensés par un prix remis par l'ancien joueur de l'équipe de France. Preuve que les derniers ont aussi droit à leur petit moment de gloire. Mais en cette fin d'après-midi dominical, le calme de l'Avenue Foch reprend bientôt ses droits. Les équipes de l'organisation de cette 38e édition s'affairent soudainement après avoir accordé 45 minutes de débord aux derniers arrivants. Le panneau de chronomètrage s'arrête brusquement après 7 h 38' et quelques secondes. Les installations provisoires, podiums, arches ou espaces publicitaires se démontent au prix de quelques gestes bénévoles mais bien rodés. Paris redevient Paris, alors que la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant