Marathon de Londres : Eliud Kipchoge et Jemima Sumgong font briller le Kenya

le
0

Alors que l’Ethiopie avait trusté les victoires sur le Marathon de Paris, le Kenya a répondu avec la victoire, avec record du parcours, d’Eliud Kipchoge chez les hommes, et de Jemima Sumgong, qui a pourtant chuté durant la course.

Eliud Kipchoge n’est pas passé loin du record du monde du marathon lors du Marathon de Londres. Pour huit secondes, le Kenyan n’a pas enlevé des tablettes le nom de Dennis Kimetto. Longtemps en avance, et largement, sur les bases du record du monde, Eliud Kipchoge (2h03’05’’) a accéléré dans les deux derniers kilomètres pour décrocher irrémédiablement Stanley Biwott, qui prend à distance la deuxième place. Le podium est complété, à plus de trois minutes, par Kenenisa Bekele, qui a réussi son retour au marathon en vue des Jeux Olympiques de Londres. Chez les femmes, la bataille a été rude entre Jemima Sumgong et Tigist Tufa. Mais la Kenyane a su faire parler son finish pour prendre le meilleur sur l’Ethiopienne en 2h22’58’’. Le podium est complété par une autre Kenyane, Florence Kiplagat, qui a détaché dans le final Volha Mazuronak pour s’assurer de la troisième place. Une course qui a été marquée par la chute de Jemima Sumgong durant la course, la Kenyane a au la tête qui a tapé contre le bitume mais elle est parvenue à se relever pour aller chercher la victoire.

Jemima Sumgong KEN wins #LondonMarathon in 2:22:58 Incredible recovery after big fall (see her rubbing her head 🤕) pic.twitter.com/iULSusLpLn

— SPIKES (@spikesmag) 24 avril 2016
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant