Maradona furieux lors d'un match pour... la paix !

le
0
Maradona furieux lors d'un match pour... la paix !
Maradona furieux lors d'un match pour... la paix !

Diego Maradona a participé mercredi soir à un match pour la paix. Cela ne l’a pas empêché de s'en prendre à son compatriote Juan Sebastian Veron.

Un match pour la paix à l’initiative du Pape François. Des stars du ballon rond. Voilà de quoi vivre une soirée agréable, dans la plus totale sérénité. A Rome mercredi soir, Ronaldinho, Cafu, Francesco Totti, ou encore Hernan Crespo étaient présents pour la bonne cause. Un des invités a pourtant vécu une soirée agitée. Diego Maradona s’est distingué à la fin de la première période en s’en prenant à Juan Sebastian Veron. Au coup de sifflet de l’arbitre, « El Pibe de Oro » regagne les vestiaires aux côtés de son compatriote. Les deux hommes échangent quelques mots, avec un ton plutôt sec, et les gestes qui les accompagnent. Maradona reproche à Veron de ne pas lui avoir serré la main après un accrochage. Très remonté, le prodige argentin semble vouloir en découdre mais est retenu par ses coéquipiers et les agents de sécurité. Il faut dire que leurs relations n’ont jamais été au beau fixe. Maradona a toujours tenu pour responsable l’ancien joueur de la Lazio de son éviction de la Fédération argentine de football (AFA) il y a quelques années. Le principal intéressé avait pourtant déclaré avant le coup d’envoi « nous sommes ici pour jouer pour la paix, la paix partout dans le monde. » La rencontre s'est finalement soldée sur le score de 4-3 pour les Blancs, emmenés par Ronaldinho, devant les Bleus de Maradona. La première édition de ce match de bienfaisance a eu lieu en 2014. Le but ? Venir en aide au réseau international d’écoles « Scholas Occurentes. » Ce dernier a été lancé par le Pape, alors qu’il était encore archevêque de Buenos Aires, et quelques jeunes de la ville. Il compte aujourd’hui pas moins de 400 000 écoles publiques et privées à travers le monde. Cette année, une partie des bénéfices sera reversée aux victimes du séisme qui a frappé la ville d’Amatrice (Italie) en août dernier.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant