Manuel Valls : une victoire à la Pyrrhus

le
0

L'affaire Dieudonné n'a peut-être pas été le coup de maître qu'espérait le ministre de l'Intérieur. En baisse dans les sondages, il voit une partie des électeurs socialistes contester son combat contre l'humoriste.

Pour lui, l'année 2014 n'avait pas si mal commencé. Un arrêt du Conseil d'Etat donnait raison à Manuel Valls contre Dieudonné et validait le principe de l'interdiction des représentations de «l'humoriste» en raison du «risque sérieux que soient de nouveau portées de graves ­atteintes au respect des valeurs et principes, notamment de ­dignité de la personne humaine, consacrés par la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen et par la tradition républicaine». Une victoire juridique alors que beaucoup pensaient que le ministre de l'Intérieur s'était aventuré dans un combat à l'issue incertaine.

Mais derrière les apparences d'une victoire, il y a la réalité. Et celle-ci est moins avantageuse pour le ministre de l'Intérieur. Serait-ce le tour...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant