Manuel Valls «sceptique» sur les remords de Dieudonné

le
0
Le ministre de l'Intérieur promet que l'humoriste controversé, qui a abandonné son spectacle Le Mur, sera attaqué au premier dérapage. Les associations juives restent elles aussi vigilantes.

«Il n'y a plus d'affaire Dieudonné». Samedi, l'humoriste controversé a annoncé devant la presse qu'il renonçait à jouer son spectacle «Le Mur», interdit à plusieurs reprises par les autorités judiciaires en raison des propos antisémites qu'il contenait. «Le Mur» sera remplacé par un nouveau one man show, «Asu Zoa», consacré à l'Afrique et aux «mythes ancestraux» et aux «croyances primitives». «Je ne suis pas un nazi, je ne suis pas antisémite», s'est défendu Dieudonné, mais «je vais continuer à déranger beaucoup de monde par le rire, parce que je pense que c'est comme ça que je m'exprime le mieux, c'est mon travail».

Ces remords laissent dubitatifs associations et politiques, qui attendent de voir sur pièce si Dieudonné a bien renoncé à ses propos polémiques.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant